Google
 

lundi 17 décembre 2007

Le Cri du Cœur


Chers frères et chères soeurs,

Quoi de mieux que la rencontre des êtres venant d'horizons différents,
et dont leur souhait est de se connaître afin de mieux se comprendre.

Peut-être ainsi naîtra l'amour et la paix entre les gens,
Oui, ce pas est essentiel,

Afin que tombent les préjugés,
Afin que disparaissent à jamais la haine,
Afin que les apparences laissent placent aux profondeurs

Oui, il est grand temps de dénoncer plut haut et plus fort tout acte de violence, d’anti-sémitisme mais aussi d’islamo phobie.

Malheureusement la recrudescence de ces fléaux donne à l’Islam une image négative, faite de clichés, soigneusement sélectionnés, que certains s'efforcent de les diffuser. Or, cela ne peut nous entraîner qu'à la haine réciproque et au développement de l’extrémisme que toute religion bannit.

Qu'ils arrêtent donc de cultiver la haine entre nos communautés respectives, afin que reviennent la paix et l’amour.

Oui, musulman et non musulman, voilé et non voilé, croyant et non croyant, sans distinction aucune, nous sommes appelés à vivre ensemble main dans la main, dans la paix et dans l'amour. Car c’est justement à cela que nous invite notre Créateur.

Cela choquera probablement plus d’un, mais sachez qu’il n’ y a pas de mal dans le fait de dire que je vous aime tous, d'un amour profond nourri par mon Islam.


Par ce message j’invite les hommes et les femmes de toute confession et de tout horizon, à s’asseoir autour d’une même table pour qu’ils se fassent connaissance et tissent des liens de paix.

En effet, comment peut-on espérer à la paix si chaque communauté se renferme sur elle-même ?

Sachons que la violence n'a pas de religion,
et que la religion n'est autre qu'amour,

Je n'ai connu de religion qui impose la haine,
Ni même la haine trouvé refuge dans la religion.

Que soit dénoncé le criminel qui sème la haine au nom de l'Islam,
Que soit dénoncé le criminel qui sème la haine au nom du christianisme,
Que soit dénoncé le criminel qui sème la haine du judaïsme...
et que soit dénoncé le criminel qui sème la haine au nom de la laïcité.

Qu'ils disent donc prosélytisme! Tandis que je ne fais qu’appeler à l'amour.
Qu'ils disent donc fanatique! Quand bien même je leur dis tolérance.
Qu'ils disent donc terroriste! Alors que "paix" est mon maître-mot.

Comment oser trouver de la haine, dans un message d'amour?
Ou encore de la terreur dans un discours de paix?

Leur a-t-on confisqué la raison?
De telle sorte que l'amalgame bat son plein?

Ont-ils oublié qu'après tout, nous sommes tous des humains.
Est-ce cette rage si profonde, qui aveugle les coeurs et fait taire la raison?


Est-ce encore raisonnable, que de cultiver la haine? Tandis qu'il y a pénurie en amour.

Oui, l'amour et le respect, s'apprennent en commençant par de petits gestes,
qui ne coûtent rien si ce n'est un simple sourire à son prochain.

Ou encore mettre de la chaleur dans les coeurs de ceux qui en sont privés,
parce que rattraper par les souffrances d'ici-bas, la maladie et le délaissement.

Ou encore tenir compagnie à ceux et celles que tout le monde fuit,
parce que différence, pauvreté et exclusion, sont ses seuls compagnons de la vie.

Oui, ils m'ont fuit, tandis que je faisais un pas vers eux,
Qu'ils sachent que ce coeur de musulman, leur pardonne,

Qu'ils me détestent donc, cependant je continuerai à vous aimer tous,

Qu'ils admettent donc, que la haine ne saura donner vie
et que cette dernière nous quitte quand la paix et l'amour s'en vont.

Frères et sœurs,

Le temps n’est-il pas venu d’apprendre à s’aimer et à s’entraider,
Pour cela, contribuons tous ensemble à la construction de la paix.

N'est-ce pas que la vrai foi c'est celle qui pousse l'individu vers son prochain.
N'est-ce pas ainsi que l'on peut servir Dieu en servant sa créature.

La diversité c’est l’œuvre de Dieu, respectons-la par amour de Dieu.

Tendons-nous la main et non les armes.
Offrons nous des fleurs et non des balles.
Marchons ensemble sur le chemin de la paix et ne nous tournons pas le dos.


A.A

Dans l’Intimité de la Foi


Allah est le Créateur. L’Unique, sans aucun associé, Il n’engendre pas et n’a pas été engendré non plus. Nul ne peut l’atteindre, ni même le concevoir.Il est l’Inaccessible et en même temps le plus proche de ses créatures. Il est le Pardonneur, le Miséricordieux, le Bon, le Clément. Il est le Tout Puissant, le Vivant, l’Eternel, l’Immortel. Il est Celui qui donne la vie et la mort. Nul ne Le voit mais Lui entend et voit tout. De sa science, II embrasse toute chose; rien ne Lui échappe.
Allah a créé cet immense Univers et l’a déployé tel un livre manifeste où le moindre détail porte sa signature. Si bien que, cette création fascine celui qui la contemple. Quant à celui qui la médite, il s’achemine instinctivement vers l’intime conviction de l’existence du Créateur Unique.

Allah a créé les êtres humains dans le but que ces derniers l’adorent sans rien Lui associer et sans intermédiaire. Il a fait de cette vie, une épreuve pour les gens afin que les bons se distinguent des mauvais et que chaque être soit rétribué dans l’Au-delà selon l’œuvre accompli ici-bas. Pour cela, Il a fait de nous des êtres libres et responsables.


Dans le but de guider les individus vers le droit chemin qui est celui de la justice, de la paix, de l’amour, du respect, du partage, de la vertu, de la spiritualité, mais aussi de la science, Allah a envoyé des prophètes et des Livres contenant sa Parole et ses directives. Parmi eux, on peut citer Adam, Noé, David, Moïse, Jésus fils de Marie et Mohammed qui est le dernier des prophètes; envoyé à toute l’humanité, avec le Coran; parole d’Allah. Toutes ces révélations et prophètes; reconnus par l’Islam et émanant d’une même source, portent le même message aux humains, à savoir : Il n’y a de divinité que Allah l’Unique, sans associé.

Certes, celui qui mérite d’être adoré, écouté et loué, ce n’est ni l’argent, ni la gloire, ni même une quelconque passion, mais c’est plutôt Allah notre Créateur, qui nous a donné vie et vers Lequel on sera tous rassemblés.

L’Islam est un mode de vie ou encore un système qui marrie le profane au sacré.
Tout en prenant en considération la nature humaine, il encourage les individus à l’œuvre utile, à la bonne conduite, au respect des parents, des voisins, des nécessiteux. Il condamne avec fermeté toutes sortes de violences, d’injustices, de crimes et d’actes racistes.
Le musulman œuvre ici-bas pour plaire au Créateur, tout en espérant sa récompense dans l’Au-delà.
Le prophète Mohammed dit que le vrai croyant est celui qui aime pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même.

Oui le Coran; dernier Livre révélé, garanti la justice et la paix entre les individus.
C’est pourquoi, Allah a rendu inviolable ou encore sacré; la vie, l’honneur et les biens des individus sans aucune distinction de race, de couleur, de croyance, etc.
En matière de justice, Il met sur le même pied d’égalité le Noir comme le Blanc, le riche comme le pauvre, la femme comme l’homme. Ces différences sont là pour que nous nous entre connaissions.
Par ailleurs, Allah dit que le plus noble d’entre nous est celui qui est le plus pieu parmi nous.

Dès son avènement, il y a plus de 14 siècles, l’Islam a accordé des droits à la femme en rehaussant son statu. Ainsi la complémentarité est établie dans le couple. Parmi ses droits, il y a celui à l’éducation, à l’enseignement, au travail, à l’héritage. Le droit de choisir son époux, le droit au divorce, à l’expression, le droit à participer à la vie politique, économique et sociale.
Le prophète Mohammed dit que le meilleur des hommes est celui qui se comporte le mieux envers son épouse.


Allah nous informe dans le Coran, de l’approche du Jour du Jugement dernier dont Il est le seul à connaître le moment exacte.
Durant ce jour, vie sera redonnée aux humains, afin que justice soit faite.
Chaque être sera alors présenté au Créateur pour qu’il soit jugé de son action sur Terre.
Aucun acte; minime soit-il, ne sera omis.
C’est un jour où l’injustice n’aura pas sa place.
Où l’argent et la force seront réduits à néant.
Un jour où l’opprimé pourra enfin réclamer justice et l’oppresseur ne sachant où fuir.
Où le pauvre, le malade et le nécessiteux goûteront au bonheur éternel pour avoir enduré.
Un jour encore, où la joie rayonnera sur les visages des gens du Bien qui auront pour ultime demeure; l’Éternelle Félicité.


Allah a laissé les portes de son pardon grandes ouvertes pour tout sincère repentant(e), revenant à Lui. Car Il est Espoir et Miséricorde.

A.A