Google
 

mardi 1 avril 2008

L’islamophobie une voie express pour la célébrité !!!



Il suffit en Europe pour être célèbre et braquer les projecteurs sur soi d’attaquer l’islam en faisant un film, en écrivant des livres anti-islamique ou par des déclarations haineuses médiatisées pour se faire un nom et s’arroger les grâces et les attentions des hommes politiques et des intellectuels opportunistes. Ces faussaires de la liberté sont devenus des vrais terroristes de l’ordre public à chaque fois qu’on leur donne l’occasion de déverser leur venin dans les médias. Nous assistons en Europe à l’avilissement et à la dégradation morale de l’esprit de tolérance. Caricature, diffamation, film incitant à la haine, stigmatisation et discrimination, campagne politique à caractère islamophobe, loi anti-foulard, diabolisation et amalgame de la part des pseudos spécialistes du moyenne Orient et de l’islam, les pseudos musulmans de service qui ont vendus leurs âmes et saignent à blanc l’esprit de l’islam sur les plateaux de télévisions et les radios, sont autant de maux que doivent supporter les musulmans, vivant en Europe ou dans leur propre pays où ils sont majoritaires. Cette fange puérile répandue et orchestrée par les radicaux d’extrêmes droites en Europe, fragilise la stabilité et la paix sociale entre les différentes communautés. Après l’incitation à la haine on s’étonne de la réaction provoquée chez les musulmans qui ne peuvent contenir leurs réactions émotionnelles. A nous Musulman de nous contrôler et d’agir à la manière du Prophète Muhammad (sav) qui maîtrisait les situations les plus critiques avec sagesse et mesure.

Où sont passés les philanthropes humanistes des lumières et les vaillants chevaliers des droits de l’homme ? C’est incroyable ce silence assourdissant des écrivains et des philosophes qui font preuves de lâcheté et de trahison face à cette injustice que subissent les musulmans en Europe. Pourquoi ne s’élèvent-ils pas contre tous ces actes xénophobes et racistes, que l’on peut voir dans les médias, lorsqu’il s’agit des musulmans. Pour les plus courageux ils affirment uniquement à demi-mot leurs indignations sans faire de vague. Jusqu’à quand dans cette Europe soi-disant berceau de la liberté et des droits de l’homme va–t-on tolérer les individus et les groupes politiques qui ont pour fond de commerce l’incitation à la haine contre les musulmans.

Ont-ils déjà oublié que l’islam a accueilli et protégé les minorités religieuses chassées du temps où l’intolérance et l’oppression aveugle régnaient dans les heures les plus sombres de l’Europe. Pourquoi tant de haine, de complaisance et d’irénisme de nos hommes politiques face à la montée de l’islamophobie en Europe. On prétend défendre la liberté d’expression alors que l’on bafoue les droits élémentaires de vivre en paix dans la société. Quand les références sacrées d’une religion, quelle qu’elle soit, sont bafouées gratuitement en toutes impunités avec une certaine complaisance des donneurs de leçon, on ne peut s’empêcher de perdre confiance en la justice qui s’articule avec deux poids et deux mesures. La perte de confiance ne doit pas nous amener à l’auto justice mais plutôt à la mobilisation de la société civile afin de devenir les réformateurs de demain pour que la justice dans ces pays ne soit pas une utopie mais une réalité sociale. La grandeur d’une société est intrinsèquement liée à sa capacité de protéger et de faire valoir le droit à la justice des minorités présentes en son sein.


Que dire de cette Europe qui est incapable de protéger le droit au respect des convictions individuelles. La liberté peut elle être sans limite ? L’absence de cadre et de limite, engendre une réaction en chaîne qui fait naître une violence à la hauteur de l’infraction et du mal causé par cette liberté sauvage de l’expression de la haine, utilisant les techniques modernes de la communication.

A nous musulmans de nous mobiliser afin de faire connaître la beauté et la grandeur de l’Islam. Cette mobilisation passe par une bonne connaissance de notre religion. La meilleure façon de contrer et de démontrer l’absurdité de leurs attaques, c’est d’être des musulmans sincères dans notre pratique avec un comportement et un caractère digne de l’enseignement de l’Islam. La liberté et la tolérance, prodiguées par le Coran et la Sunna, sont sans équivalent comme le peuvent constater ceux qui ont eu la curiosité de s’intéresser à l’islam.

R.A

Aucun commentaire: