Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

lundi 11 janvier 2010

A la recherche de l’ Amour


Dans ce monde des apparences j’ai cherché l’amour sans relâche
Dans ces artifices de façades j’ai cherché le sens de ce que pourrait être l’amour avec un grand A
Amoureux de la rareté, je me suis mis à chercher la volatilité des extases dans ces ruisseaux de compliments qui coulent entre les intérêts communs.
Lever le voile des hypocrisies n’est ce pas la sincérité qui se cache dans le naturel

J’ai choisi le désir comme compagnons,
J’ai pris comme appétence la beauté naturelle,
J’ai embrassé sur le chemin de ma quête l’ambition sincère d’un amour que je voulais unique
Aucune de mes conquêtes, aucune de mes rencontres n’a su étancher ma soif de l’amour éternel.

J’ai fait de la terre de mes ancêtres un rêve plein de nostalgie sans amour,
J’ai fais de leurs expériences des leçons de vie,
J’ai pris de leur sagesse pour comprendre mes contemporains mais la vie m’a réservé des recoins abrupts sans filé.
J’ai appris très vite que la vie est une épreuve dans un combat perpétuel qui ne cessera qu’avec mon dernier souffle.

J’ai donné m’a confiance pour ne recevoir que la traitrise de mes amis supposés,
J’ai donnée mon amour pour ne recueillir qu’ingratitude et volteface,
J’ai failli donner ma vie pour l’amour de ces instants éphémères
J’ai voulu scruté l’amour dans sa splendeur en vain,
J’ai voulu un amour sans limite dans mes utopies de lendemain sans succès.

Regarde ton cœur avec l’œil de la modestie, un sens de la petitesse de grandira sans nulle doute.
Entend les cordes de la vie vibrées au son de ton entendement
Essuie les larmes de ta solitude, laisse ton esprit admirer l’horizon
L’espoir appartient à celui qui croit en l’Amour

Souvient toi des feuilles d’automne précurseur du changement
Admire ce manteau de neige qui reflète les rides et les plis de nos défauts d’un passé vivace
Le chemin de l’amour à pour guide la sincérité du cœur et de la raison
Le caractère de celui qui l’empreinte doit être animé par un esprit enclin au sacrifice

Dans la déception de mes intrigues de la vie j’ai retenu qu’une leçon qui s’articule en deux mots ; patience et persévérance
Dans les ruines de mon passé j’ai scruté mes actions de valeur, je n’ai trouvé que mes prières
Dans le chao de mon parcours j’ai souvenir que d’une rencontre qui se nome Islam

De ces pléthores d’amours rencontrés j’ai compris qu’aucun sentiment ne pouvait apaiser mes attentes
Ecoute ce cœur apaisé par le rappel du nom d’Allah qui ne fini plus de faire déborder cet Amour empreint de sincérité envers mes semblables malgré les différences qui nous distingue.

R.A

8 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est un très beau message, et je vous comprends tout à fait...

Anonyme a dit…

Mach'Allah c'est vrai rien de plus beau et sincere que l'amour qu'on a pour Allah. En tout cas encore une fois tres beau texte.

Anonyme a dit…

gloire celui qui s'est prescrit la miséricorde. j'ai entendu sur RFI un monsieur des 99 noms de Dieu en Islam, il y'a pas le nom amour mais il n'y a pas photo entre amour et miséricorde.

Anonyme a dit…

Je ne sais pas quoi dire, car moi aussi j'ai longtemps marché, et longtemps espéré cet amour qui jamais ne meurt. Dans mon désespoir, j'ai parfois pensé qu'il n'existait pas, et mon coeur dans ma poitrine se recroquevillait.
Derrière mes larmes, en voyant s'éloigner ceux qui passent et quittent ma vie, j'ai compris, que l'alliance qui ne se rompt jamais, l'amour qui jamais ne meurt, c'est celui que l'on établit avec son Créateur.


"Dans les ruines de mon passé j’ai scruté mes actions de valeur, je n’ai trouvé que mes prières
Dans le chaos de mon parcours j’ai souvenir que d’une rencontre qui se nomme Islam"

A. S

Anonyme a dit…

Pourquoi je suis encore émue même après l'avoir lu une dizaine fois? magnifique...

Mahtâb ôb a dit…

Une fois trouvé, on l'attendra toujours.

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=ySFmMsiRmck

Anonyme a dit…

R.A quel bel oeuvre. Le thème est d actualité. Un cri de coeur qui a percé mon interieur. Ce beau recit est différent et riche. Et toujours ce retour vers le Tout Puissant. L'Amour est si mysterieuse que je me demande si ce n est qu' utopie. Chapeau ☆★☆