Google
 

lundi 26 décembre 2011

Ya Rasulallah !


Ya Muhammad ! Du champ de mes péchés j'en reviens!
Tes paroles raisonnent dans ce cœur plein de remords !
Des rivières de larmes chaudes coulent à chaque prise de conscience !
 À la lecture de tes hadiths, mon cœur est en éruption!
Il tremble de la semence de ses actes !

Ya Muhammad ! Dans ce monde de désordre,
Mon cœur est amoureux de ta personne,
Mon esprit désemparé te réclame comme guide,
Mes yeux pleurent la douceur de tes recommandations !

Orphelin je suis sans ton souvenir,
Égaré je suis sans tes conseils,
Perdu je suis sans ta voix,
Mon cœur te réclame plus que jamais ! Ya Muhammad !
A ton évocation mes larmes abondent par amour pour toi !

Tu es la clé de la droiture de ma foi,
Tu es le plus parfait des maîtres qu’Allah nous ait offert !
Tu es notre guide spirituel à jamais,
Tu es l’ami des cœurs épris d’amour pour Allah !

Ya Rasulallah !
J’aurais voulu être ton compagnon !
Ma vie n’a de sens sans ton exemple !
J’aurais voulu être à tes cotés en prière ! Ya Rasulallah !
Laisse-moi admirer tes larmes !
Toi choisi par Allah !
Tu pleures ! par crainte et par amour pour l’Unique !
Quel avenir pour mon âme insouciante et timorée !
Mon corps tremble de sa hauteur à l’évocation de la Grande Assemblée!

Ya Rasulallah !
J’envie le souffle de ta foi,
De tes compagnons, constellations dans cette obscurité nous cernant !
J’envie ton courage inébranlable dans tes épreuves !
Je suis si loin de traduire mon amour pour toi dans mes actes !
Mon cœur se consume de ses larmes qui n’en finissent plus de couler.
Misérable fidèle je le suis ! Indigne de ton message je le suis !

Ya Rasulallah !
Mon cœur est une tombe sans ta Sunna,
Sans tes traces, je ne suis qu’une trace inexistante,
 Effacé par la brise de l’épreuve je le suis !
J’aurai voulu être à tes cotés dans tes premiers pas,

Ya Rasulallah !
Chacune de tes larmes en prière,
Sont des océans d’espoir dans notre quête de la Grâce d’Allah !
Sublime tu es comme prophète choisi  par Allah !
Extraordinaire tu es ! Comme guide pour l’Humanité !

Ya Rasulallah !
Tout amour sans ton amour est pur mensonge !
Dans les ruelles de mes passions !
Je suis face à l’épreuve si fébrile ! Ya Rasulallah !
J’aurais voulu être poussière sur tes souliers bien guidés !

Ya Muhammad ! Tu es certes le sceau des prophètes !
Contre vents et marées,
 Je porterai ton amour dans mon cœur en terre ennemie !

Sache que le secret de mon cœur,
C’est d’être en ta compagnie dans l’au-delà malgré mes illusions !
Je t’admire et t’aime plus que tout,
 Par Amour pour Allah !
Qui t’a fait miséricorde à l’Humanité. 
Que la Paix et la Bénédiction d'Allah soit sur toi! Ya Rasulallah!


R.A


P.S: Formule à dire après avoir cité Muhammad :

Arabe = SalaLLAHou 'alayhi wa sallam
Français = Que la Paix et la Bénédiction de Dieu soit sur lui

samedi 24 décembre 2011

Les cerfs-volants de Paris





Suspendu à mes sentiments,
Je suis prisonnier de ton amour,
Entre haine et passion mon cœur se déchirant !
Je suis dans les abysses des alentours,

Enchainé mon cœur est de toi,
Je suis acculé par ton charme,
Fait preuve d’indulgence envers moi,
Malgré mes actes infâmes,

Je suis dans les larmes,
De ton souvenir,
Mon état est en devenir,
Avec un cœur sans armes,

Ange ou démon tu es? Je ne puis répondre,
Mon cœur aveuglé, désire te prendre,
Comme tu es, sans jugement, ni préjugé,
À la vie et à la mort, il t’a élu domicile en son sein.

Notre destin est une histoire de cerf-volant,
Tu es une fleur au vent,
Dans ces instants d’étreinte sublimée,
Seul le parfum de ta sensualité m’est autorisé.

Mes mots pèsent sur ton cœur,
Ton regard m’échappe par pudeur,
Ta douceur apaise mon cœur en émoi,
Je suis indigne à la vie depuis toi.

Ma colère t’atterre sans détour,
Tu encaisses par amour à chaque heure,
Mieux que l’opium, ton amour,
M’adonne à une illusion de bonheur.

J’espère avoir ton pardon,
Avant mon dernier soupir,
Je te fais don,
De cet adieu avant le pire !


R.A

Génocide Arménien? Sarkozy le faiseur d'Histoire!



Un vrai scandale ce vote sur le soi-disant génocide arménien.... par pur contexte électoraliste ce misérabilisme de nos députés français qui se prennent pour les juges de l'histoire officielle avec notre ridicule président Sarkozy à leur tête font honte à la France! ... Ils ont démontré l'arrogance de la voix de la France donneuse de leçon alors que les crimes commis par notre pays la France dans son histoire sont sûrement incomparables à ce de l'empire Ottoman et de la nouvelle Turquie réuni, tellement nous avons fait couler le sang des peuples qui ont eu le malheur d’être sous notre hégémonie ....

Par principe et par la liberté qui est la mienne, je refuse de reconnaitre quelque génocide que ce soit si celui ci est imposé par des politiciens peu scrupuleux qui se prennent pour des historiens. Je refuse de reconnaitre le génocide Arménien au grand dam de nos députés opportunistes....

Seul un travail des historiens des deux peuples sans ingérence étrangère peut  nous amener à comprendre le sens de l'histoire....


R.A



jeudi 1 décembre 2011

L’Adieu à une Colombe



Ma colombe s’est envolée pour une terre lointaine,
Depuis, à chaque instant mon regard se tourne vers le ciel nuageux,
L’espoir du retour se vit au rythme de mon cœur abandonné,
Mon esprit a une envie d’envol sans retour malgré ses ailes abimées,

Ô instant magique d’une nuit, je t’ai perdu à jamais,
Mon cœur est dans la tourmente d’une frustration,
Mes yeux sont en larmes pour un repentir sans lamentations,
Mes émotions sont mêlées entre le désir de mon corps et la raison de mon esprit.

Ô lecteur de ces lignes de larmes,
Viens! écoute ce cœur en chagrin!  
Accorde-moi ta main pour redresser ce corps pris de lassitude,
Fais-moi le rappel qui apaise mon cœur !

Regarde ces lignes de mots qui transpirent les maux de mon âme,
Analyse les soupirs de ce cœurs abandonné qui attend sa colombe,
Assis sur le rebord de la fenêtre chaque soir,
J’attends un signe pour des larmes de jouissance.

Ce corps fébrile tente d’oublier l’inoubliable,
Cette chair porte les stigmates d’un plaisir plein de remords,
J’envie l’innocence de mon enfance dans le regard des pieux,
À chaque adhan, Ya Allah ! Ce cœur qui t’est voué,
Déverse de chaudes larmes ! À genoux pour une prière de pitié.

Prosternée mon âme refuse de se relever sans ta Grâce !
Mes larmes imbibent ce tapis témoin de ma solitude des Hommes,
Mes doigts s’agrippent à ce tapis qui est l’essence même de ma vie,
Mon corps tremble à l’idée de Te rencontrer avec autant de souillures,

Les océans ne suffisent pas à laver mes souillures,
Les montagnes sont trop fragiles sous le poids de mes erreurs,
Ya Allah ! Seul ta Miséricorde peut couvrir mes faiblesses,
Seul Ta Grâce peut soulager mon âme brisée.

Ya Allah ! Toi qui accorde Miséricorde et Grâce,
Aie pitié ! De mon être que les Hommes ont condamné sans pitié !
Guide ce voyageur égaré que je suis parmi ces pléthores de tentations,
Ya Allah ! Comment puis je me présenter à toi ! Saturé mon livre est !

Ya Allah ! Les épreuves de la vie obligent sans aucun doute,
À ne jamais désespérer de ta Miséricorde infinie!
À ne jamais désesperer de ta Grâce sans limite!
Peu importe le nombre de chutes! 

Revenir  à Toi avec un repentir sincère est la quintessence de la vie.   


R.A