Google
 

mardi 1 janvier 2013

Sur les rives du Bosphore



Instant sans temps, sur les rives du Bosphore,
Telle une fleur flétrie que la destinée dévore,
Mon cœur sans vie attend son heure à chaque aurore,
Je lis, la plénitude de ces amants, aux amours pléthores,
 
Irradié par l’amour, je sèche sans peine, ni désir,
Au dernier rayon vespéral, me voici en soupirs,
Seul, du matin au soir, l’esprit tourmenté, la nuit
Finit par achever ce corps cherchant un repos qui me fuit.

Tel un anathème trop beau, ma colombe,
Est partie avec la joie de vivre, déposant une vie en catacombe,
Laissant le trouble se glisser dans mon âme ingénue,
Loin de ma raison, si proche de mon cœur, en vue,

Je ne peux oublier les frissons de ses souvenirs en éclosion,
Je ne peux combattre, un passé inscrit au registre des passions,
Me voilà, sans détour, sans échappatoire, plein de lésions,
Je ne peux soulager les stigmates d’une âme en ascension.

Au chant des muezzins mon âme vibrant,
Entraîne mon corps, dans ce havre de paix, la mosquée,
Pour un instant de répit et de recueillement,
Le Salem donné, le pas franchi au-delà du sacré,

Me voilà, enivré par les fragrances sur les étals du bazar égyptien,
J’ai composé par désespoir ce collier d'ambre,
Ses effluves suaves ont envahi ma chambre,
Sans pour autant effaner mes souvenirs en lien,

Et pourtant de l'aimer, je ne puis me défendre, sans frein,
Même en fermant les yeux j'aperçois son ombre!
Oubliant la raison, les leçons, les livres qui étaient les miens,
Me voilà, adonné à la poésie, aux odes, aux quatrains sombres.

Ô Allah les mœurs de l’amour ignorent les conventions sans détour,
Transplante dans mon cœur, par-dessus tous les amours uniquement Ton Amour,
Ô Allah sans Ton secours ce corps risque de chavirer mille et une fois,
Plus que jamais, Ya Allah ! J’ai besoin de l’enclume de la foi.

R.A

45 commentaires:

Djamazz a dit…

cher ami
j'ai eu un réel plaisir à te relire et de constater que ta poésie s’épanouit de jours en jours ...
ta sensibilité se ressent à fleur de peau j'oserais presque le mot sensualité ... tout mes encouragement frère pour continuer ton œuvre ... je serais heureux de recevoir de tes nouvelles .. qu'Allah te gratifie de la paix pour ton âme et de la sérénité pour ton esprit .. portes toi bien cher ami wswrwb ... Djamazz

Anonyme a dit…

Juste magnifique, touchant et d 'une extreme sensibilité.
Je te conseille fortement de continuer !! Un plaisir des yeux et du coeur !

Anonyme a dit…

Ma sha Allah , c'est un plaisir de lire t'es ecrits , merci de partager sa avec nous . Bonne continuation

Anonyme a dit…

Poème inspirant la mélancolie du lecteur... Je n'ai pas vérifié si les règles de la poésie étaient respectées tant j'étais concentrée sur la beauté des phrases. Bonne continuation !

Anonyme a dit…

Essalam 'aleykoum wa rahmatouLlahi wa barakatouh. Je veux juste dire que c'est un poème magnifique, de très belles rimes, et très beau style d'écriture. Baraka Llah u fik akhi de l'avoir partagé

Lila a dit…

ma'sha ALLAH très beau texte
on sent comme une mélodie derrière tes mots tu es très doué !!!

Candine Halal a dit…

Salam Aleikoum,

Je trouve que ce texte marque très bien le passage d'une profonde tristesse que l'on peut ressentir presque toucher a une immense joie grâce a la foi, à la découverte ou la rencontre avec ce que peut offrir tout ce qui est en relation avec notre belle religion comme le simple appel à la prière.

Anonyme a dit…

Magnifique!tu m'as fait voyager le temps d'un poéme,un aller retour dans mon pays.Merci;)

Anonyme a dit…

Je tiens promesse en lisant ton texte et franchement je ne le regrette pas cest vraiment ecrit de facon sincere. Tous ce que tu ecrits je le visualise. On est entrainer dans le rythme telle une coursr poursuite a la recherche de la foi. En tout cas jai beaucoup appreciee :)

Anonyme a dit…

Juste Masallah pour ce poème, j'ai pris plaisirs à lire, Continue comme ça je lirais tout tes poemes ;)

Tara-etoile a dit…



Salamu alaykum Muslimfree ,

Je te présente mes meilleurs voeux de bonheur et de paix .

Je viens faire un tour sur tes 'terres' bénies ... Ma ShaAllah ! que c'est magnifique !!! suis vraiment tombée sur le croissant fertile ..hamdullah !

Tu sais ton message a disparu et j'ai eu la rage ..Comment est-ce arrivé ??? il s'est évaporé ..Heureusement je me suis rappelé ton pseudo et du coup j'ai été cherché ds la cache google pour enfin 'atterrir' sur cette belle planète de mots tellement bien définis et tellement poétiques ,enivrants et bien formulés que ça pousse à te lire et relire sans se lasser.
Merci de ce beau partage , merci de nous emporter aussi loin , loin de la pollution du langage… merci de nous faire rêver , merci de nous apprendre à aimer le Seigneur avec autant de poésie .
Merci de nous honorer de tes écrits … et pour finir :Merci de nous avoir convié dans ce havre de paix .
C’est sûr …j’y reviendrai ! par la Grâce de Dieu , pour te relire car , sans détour , c’est un réel et énorme plaisir ...

‘’’Ô Allah sans Ton secours ce corps risque de chavirer mille et une fois,’’’’’

Baraka Allahu fika ,
Fraternellement
Tara-étoile .

Anonyme a dit…

Ca m'a donné envie de faire une suite à ce majestueux poeme.

Que j'ai aimé ces heures passées avec toi. Les rayons d'une aube pleine de promesses ont souvent caressé d'un vent doux mon visage à ton évocation. Je n'avais qu'à fermer les yeux pour te retrouver. Ta présence était partout où se posait mon coeur; parfois, il me semble même sentir ta présence, comme si toi aussi tu pensais à moi.
Tu es si loin et si proche à la fois.

Anonyme a dit…

Un mot: magnifique... Tu use de mots et ta façon de les assembler donne un résultat plein de sensibilité. Bonne continuation

Anonyme a dit…

Un seul mot qui me vient à l'esprit aprés la lecture de ces vers : juste machaAllah c'est tellement bien écrit, raconté, définit qu'il n'y a plus rien d'autres à dire ! Tout simplement respect et encouragements à l'auteur..

RAvcl.

Leila a dit…

Une ode a l'amour. Ce texte est criant de verité. Tu parviens a donner vie a tes mots. On partage l'emotion. Ton poeme est plein de sensibilité. Il nous amene a nous identifier, a nous souvenir et a nous questionner. Quel talent mashaallah !

Anonyme a dit…

Le meilleur texte du blog, en terme de rythme et de choix des mots. Nostalgique, à l'image de cette ville, qui invite aux longues ballades et surtout à l'amour.
J'ajouterais:

Le Bosphore au loin, des lignes aux contours fuyants
Des bateaux voguant lentement entre Orient et Occident
Captive de ce monde doré, où le temps s’est fait discret
L’impatience en moi s’est logée

La lune majestueuse flotte au dessus des eaux
Couverte d’étoiles, la nuit s’est parée de son plus beau manteau
Et cet air qui me semble si familier
Comment aurais je pu ne pas l’aimer…

[...]

Et je contemple cette ville qui provoque mon émoi
Sa langue m’est inconnue mais je la sens vibrer en moi
Fascinée par cette atmosphère de secret, chaque brique semble parler
Chaque ruelle semble doucement chuchoter
Que la magie du passé ne s’est pas éteinte
Et que l’œil exercé, y verra partout son empreinte…

Anonyme a dit…

Magnifique texte, il est touchant ton texte, c'est un plaisir de lire tes textes. Merci de l'avoir partagé :) Bonne continuation

Electron a dit…

Ce texte est un delice et une double invitation. Celle du bosphore et celle des meandres de votre coeur. Je suis toujours subjuguee par autant de subtilite.
Je vous lis et je m'envole pour vivre ses instants uniques qui sont vos desirs meles a votre solitude.
Ces moments de magie ne sont interrompus que par votre foi. Et quel sang froid pour revenir a la raison.
Qu'Allah Ta'ala Reponde a vos invocations.
Ma Shaa Allah. Avec l'espoir que l'appel du muezzin soit plus fort que celui des sirenes ( l'iliade et l'odysee).

Continuez a nous faire rever.

Une inconditionnelle.....

AmelKLF a dit…

ce message me touche d'autant plus que j'y ai séjourné cet été et c'est exactement ça!

Anonyme a dit…

Quelle plume ! Merci pour ce periple aux multiples emotions. Laissez moi vous dire mon emoi devant votre foi au Tout Puissant. Ma cha Allah.
Les jours defilent et les amours se succedent.
Puissiez vous trouver la paix et la serenite tant desirees.

Allah nous Laisse le choix a nous d'emprunter la bonne voie.
ALLAHOUMA AMIN.

lilou moudjahidaa a dit…

Je suis tombée amoureuse de ta plume... elle a mis en naufrage mon coeur... des vagues de souvenirs sont apparues & y ont fait submerger des larmes... ta poésie m'a mis sur une barque que seuls ceux qui ont vogué sur le chemin sinueux de l'amour ... peuvent accaparer ce ressenti douloureux mais qui paradoxalement fait du bien.... merci de nous faire ce rappel sachant qu'un seul ne nous quittera jamais l'unique et le tout puissant....amiine pour ta magnifique invocation...

ghada mahdhi a dit…

sincèrement tu as fait un poème de l'extraordinaire tu as pris un bon style et de manière différente tu as choisi un catalogue d'écriture spéciale mais la chose qui m'as attiré c'est ton relation avec la réligion tu as pu transformer tes pensées et lier entre deux chose l'état de soi et l'importance du foi sur l'ésprit !!

ghada mahdhi a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Ma cha Allah mon frère ton texte est magnifique et ta façon de penser aussi in cha Allah que tu continueras d'écrire akhi :)

Anonyme a dit…

Franchement magnifique, j'ai rien à dire. Ton poème est très agréable à lire, j'aime beaucoup la manière dont tu l'a écris. Surtout continue et si tu en écris d'autres fais nous profiter in sha Allah

Anonyme a dit…

Très belle poésie ! Continue ainsi !

Anonyme a dit…

Ça a été un plaisir de te lire par Allah... il y a une réelle sincérité et sensibilité dans tes ecrits Ma Sha Allah des ecrits aussi purJ'en ai rarement lu de telle . Puis tu partage enormement a travers tes mots subhan Allah pandants quelque instant j'ai eu l impression D etre transporter... Qu'Allah te protège et t'accorde la foi pur . Qu'Allah te recompense de ton partage et du sentiment de bien etre que l on peu resentir en de lisant. Barak Allahu fikâ pour ce voyage ..
Fi AmanilLâh

Anonyme a dit…

bouleversant de désillusiobs et d' amour aussi ! à en pleurer ! je le garde près de mon coeur et de mon âme !
CATHY

CATHY a dit…

bouleversant de désillusions et d' amour aussi ! à en pleurer : je le garde près de mon coeur et de mon âme !

Loule Almirjane a dit…

Vous lire un est plaisir sans limite. Vous dégagez une profonde sensibilité captivante tout au long avec votre magnifique plume qui m'a charmé le cœur et l'esprit. Je me lacerais jamais de vous lire et vous relire ... Merci de m'avoir donner la chance de vous découvrir .

Fatimazora Bouderbala a dit…

Vraiment et sincèrement c'est unique et exceptionnel ,le fait d'évoquer un propos aussi délicat ;qui est à mon avis un conflit éternel ;entre l'amour ;ce sentiment et cette passion tout à fait inné et humain et qui est si fort ,et cette crainte d"Allah ..de tomber dans ce grand piège, de suivre ses passions et ses fantasmes .Merveilleusement exprimé ..toutes ces peines et cet amour désespéré ...une magnificence de mots je t'en féliciterais jamais assez ..Merci et encore merci

Eda a dit…

Merveilleux.
J'ai lu, mais aussi vécu toutes les émotions qui se dégagent de ce texte.
Ton écriture est d'une grande sensibilité et on arrive à ressentir toute ta sincérité, ce qui nécessite beaucoup de talent.
Macha Allah, continue dans ce sens là.
Qu'Allah te préserve :)

anissa669 a dit…

Comme indiqué précédemment, magnifique poème, à lire et relire sans modération...

latifa jaouani a dit…

Latifa : tres jolie machallah, tres belles et fortes émotions! Continue ainsi

muslima1070 a dit…

Par quoi commencer .... ton texte m'a transporté
J'avais vraiment l'impression d'être là, sur les rives du Bosphore le temps d'une lecture . C'est vraiment rare que je ressens quelques chose pour un texte . Même une poésie . Honnêtement avant je ne m'y intéressait pas du tout . Mais depuis quelques temps je me sens attirée par la beauté des mots . Tes textes m'ont vraiment donné envie d'en lire plus. Et je pourrais même dire , m'inspire. Merci beaucoup de nous faire partager tes merveilleuses pensées.

Anonyme a dit…

Un texte délicat criant de vérité. On ressent parfaitement les émotions ce qui ne m'a d'ailleurs pas laissé indifférente. Une preuve encore qu'Allah relève et fortifie les cœurs. Qu'Il laisse le tien s'attacher à Sa Grandeur.

Anonyme a dit…

Subhan'Allah je préfère de loin celui-ci, le rythme, l'histoire, tout appelle aux sens. Tu as cette capacité innée de pouvoir transmettre à ton lecteur des émotions qui te sont propre et le faire entrer dans un univers mêlant le rêve et le voyage. Tu éludes et écris tout en suggestion ce qui me plaît vraiment beaucoup. Une seule remarque au moment où tu décris la prière et que tu te rends à la mosquée tu parles du muezzin et de ce "havre de paix, mosquée" or havre de paix seul suffit à comprendre qu'il s'agit de la mosquée donc à ta place j'aurais continué sur la suggestion en écrivant uniquement havre de paix. Pas besoin d'alourdir le vers avec un mot en plus qui ne rajoute pas grand chose à celui ci.

aFrenchMuslima

Zazou a dit…

Hyper saisissant très touchant comme texte on peut s'y reconnaître facilement, bon travail :)

Fatoumata Sacko a dit…

Ma sha Allah vraiment 😻

Anonyme a dit…

pas de mots, juste du bonheur...de vous lire, de nous faire voyager et de nous rapprocher encore plus de notre créateur. Un jour je contemplerai les rives du Bosphore Inch'Allah

baba baboush a dit…

Wallahi sa met les larmes aux yeux tellement c'est beau ❤

Anonyme a dit…

Le mystère de ce monde tient dans la profondeur de ses sentiments.

Ce qu'il cache dans sa poitrine s'envole par delà les étoiles,
Vers un monde imaginaire, où elle l'attend, fébrile sur un banc.

Heartin Sujood a dit…

La blogueuse qui t'a partagé apprécie tout particulièrement ce poème .. Merveilleux. On y croirait presque..

Desertsoultree a dit…

Ce poème me parle et résonne en moi, l'équilibre à chercher et la quête de l'amour de Foi en Lui et pour Lui
C'est beau et touchant
Merci, Salam :)

Unknown a dit…

J'ai eue l'impression de voyager dans un temps d'un passé lointain. Tu as transmis la sagesse, la beauté et la plume que tu ressens envers ta patrie.Tu m'as fait ressentir des doux et luxueux sensation. Ton poème est d'une beauté sans nom. J'avais l'impression d'avoir un sentiment de liberté pur d'être une colombe et de voyager dans ton monde exaltant et ton pays richissime que tu chéries tant. Une grande sensation d'euphorie de vivre dans ton temps et tes sentiments. T'es mots sonnés comme une magique mélodie de bouleversement, tu sembles ému par ton pays. Et c'est beau très beau. Ce poème est une plume rare qu'il faut conserver tout autant le libéré tel un oiseau dans une cage. Car oui ton poème est le souffle d'une sublime histoire et de ressentiment.