Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

lundi 8 février 2016

Il y a cette fois





Il y a ces instants,
Où le cœur se serre,
Rattrapé par ses souvenirs,

Il y a ces périodes,
Où l’âme vit son mal être,
Noyée de réminiscences,

Il y a ces états,
Où le corps offre ses larmes,
Au chevet de ses souvenances,

Il y a ces latitudes,
Où l’esprit s’effondre,
Dans une chute sans mot de rappel,

Il y a ces spleens,
Où le phonème est inaudible,
Au silence évocateur,

Il y a ces repentirs,
Sans lendemain fait de mirage,
Détruisant la fitra au réveil,

Il y a ces mille regrets,
Où la honte fait vivre sans miroir,
Au carrefour de ces effluves mémorables,  

Il y a le cœur dictant l’esprit
Entre deux, un fossé de raison,
Faisant du rêve un cauchemar prévenu,

Il y a, oui ces regards,
Trahis malgré tant d’amour,
Où la décence impose la terre, aux croisés,

Il y a toi, il y a moi,
De nous deux, un présent  vespéral,
Pour un cœur sans véritable passé,

Il y a cette fois, pour la foi,
Ce destin qui ramène à Allah,
A la quintessence de la raison d’être,

Il y a cette fois, cette liberté,
Perdue de vue par tant de laideur ...
Enfin, retrouvée par la grâce d’Allah.

R.A

11 commentaires:

Gul C a dit…

Il y a ce poème tel une claque au " Ça " enfoui en chacun de nous .

Hab a dit…

Il est tout à fait normal d’avoir des périodes de doute et de regrets. Sache que celui qui revient repentant à Allah, Allah lui pardonne, et celui qui réitère sa faute malgré son repentir, et qu’il espère en Allah en se repentant à nouveau, Allah lui pardonne car il n’est pas compté récidiviste, celui qui se tourne toujours vers Allah avec amour et espoir.

Gardons espoir en Allah mais n’oublions tout de même pas qu’à trop jouer avec le feu, nous faisons des dégâts, et souvent irréparable. Nous sommes certes pardonnés mais nous nous autodétruisons à trop penser et nous nous noyons dans le bassin de nos remords.

Comme tu le dis, on tue chaque jour un peu plus notre fitra mais la fitra ne s’éteint jamais, Allah nous laisse toujours cette lueur d’espoir en nous-même afin que nous nous souvenons de notre nature originelle et du pourquoi Il nous a créé...

Que le repentant fasse des choix, qu’il se démène pour prouver qu’il a su changer ; qu’il rebondisse afin de tirer de ses fautes, une bonne leçon ; qu’il éloigne de sa vie ceux qui le pousse à la perdition et qu’il cherche la compagnie de ceux qui lui rappelle l’au-delà.

Bienvenu ô repentant, dans ce monde désiré, où la vie est espoir :)

Qu’Allah nous pardonne, nous guide sur la voie droite, nous place de bonnes personnes dans nos vies et à des moments opportuns et que jamais Il nous fasse perdre espoir en Sa majesté. Amin

Sana a dit…

Salem 3aleykoum warahmatouLAHI wabarakatouh
Waaaaw le texte est magnifique tellement bien écrit akhi (des choses que tout le monde peu vive)
Il y a c mots que t'arive à placé avec finesse et douceur....et comme je te le dit souvent il y a toujour une merveilleuse fin à tes textes ma sha ALLAH


Ps: la photo est superbe


Sana.

Anonyme a dit…

Écrit avec délicatesse et sincérité, te lire une nouvelle fois n'est qu'un énorme plaisir. Que chaque repantant soit pardonné et qu'il ne doute jamais de la Miséricorde d'Allah le très haut. Très beau texte accompagné d'une magnifique photos, chapeaux!

Baba baboush a dit…

Magnifique ❤ les larmes ne peuvent s'empêcher de couler...

kandi diawara a dit…

C incroyable Ton poème me fais écho à une histoire

Anonyme a dit…

Sublime <3 Rien à dire .. Merci !

Adama Baradji a dit…

Ce poème est magnifique. J'en ai des frissons (positivement bien sur).

supernino nono a dit…

Je crois que je pourrais avoir écris ces lignes
Magnifique, sincère, plein de sentiments, plein de vulnérabilité
Merci pour ce magnifique partage

latifa jaouani a dit…

Waaw, j'ai les larmes aux yeux! Machallah toujours aussi touchant

Rahma a dit…

Magnifique.., tres emouvant.., mon préféré pour l'instant..!