Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

mercredi 3 février 2016

Parfois







Parfois il faut admirer le silence,
Écouter son écho s’indigner,
Ne pas même se rebeller,
Simplement ignorer …

Parfois il faut enchaîner ses mots,
Laisser le privilège au temps,
Donner la raison au vent,
Faire confiance au destin …

Parfois il faut se taire,
Accueillir avec bienveillance,
La haine de l’autre,
Méjuger l’insulte par le sourire …

Parfois la force est d’être à nu,
A découvert, rasséréné,
Recevoir avec humilité l’arrogance,
Pour une évidence en latence …

Parfois la joie du cœur
Est d'avoir passé un cap,
Résisté aux propensions,
Pour un plaisir de larmes ..

Parfois il faut apprécier le bonheur,
C’est d’avoir perdu,
D’avoir goûté à l’amertume,
Pour une jouissance libératoire

Parfois c’est dans la chute,
Que la foi est conscience,
Que le cœur est repentir,
Que l’esprit est éveil …

Parfois c’est tout cela,
Un rien, une poussière,
Qui fait du misérable,
L'esclave implorant Allah !

Oui parfois il y a une foi,
Qui te ramène à Allah !
Malgré le désespoir,
Devant ce miroir de malheur …

R.A  

26 commentaires:

Anonyme a dit…

A chaque situation sa solution et à chaque solution sa peine. Le sage connait la mesure et sait pertinemment quelle attitude adopter. Cette sagesse, il ne l'a acquise que par l'expérience. En subissant injustice et oppression, il a pu admirer la lame de sa langue, tout comme le baume que procure son silence.

Oui parfois, il faut lâcher prise, se détendre, prendre du recul, cela ne signifie en rien baisser les bras mais plutôt revenir plus fort que jamais. Et d'autres fois, rétorquer de manière à se que l'adversaire n'ait plus d'arguments...

L'affaire du croyant est étonnante, tout ce qui lui arrive est un bien pour lui...

Asma Filistine a dit…

Ma sha Allah ton texte est magnifique tabarak Allah

Baba baboush a dit…

Sùbhan Allah !!! C'est tellement beau :) j'aime beaucoup ce texte ma sha Allah c'est vraiment bien écrit ❤❤

Tahar Oubekhti a dit…

Lorsque je lis ce texte. On cherche toujours à lier le négatif, c'est à dire le désespoir à Allah. Qu'en réalité Allah est la lumière, l'espoir, la vie. L'ISLAM, religion créé par Allah n'est que bonheur et paix. Je serai d'accord avec une partie du texte. Oui, le silence est de rigueur lorsqu'on voit tous les bienfaits de mon seigneur Allah.

Yamina Benlahrech Abdelmalek a dit…

Trop beau , sans presque aucun commentaire, si sage , ça va droit au tréfonds de l 'âme, un monologue qui mène à Allah , l'omniprésent, le tout puissant, le miséricordieux, merci d avoir partagé avec nous ce précieux poème, c'est un plaisir de le lire

Oum Youssef a dit…

Ma sha Allah, c'est super beau, ton texte fait réfléchir! J'aime bcp ta plume Allahouma barek.
Baraka Llahou fik pour tout ces textes aussi bien écrits.
O.Y. ♡

Anonyme a dit…

Salam aleykoum, je trouve que tu écris bien ! Beau texte ☺ que Dieu te protège

Anonyme a dit…

C'est ��������

Braaavoo ������

cinda benyacoub a dit…

Texte magnifique, qui nous fait réfléchir sur notre vie et notre moral.
Un grand bravo!

Anonyme a dit…

Parfois il faut laisser les larmes couler pour regagner de la force.. :)
Yine çok güzel olmuş yüreğine kalemine sağlık :)

Chouchou a dit…

C'est magnifique à lire.
Chaque rime à sa signification, son message à transmettre et sa beauté spécifique.
Cet ecrit, réel, dévoile les différentes étapes et obstacles que l'on peut vivre ou faire face,et, les manières permettant de les surmonter et donc d'avancer.

supernino nono a dit…

Des vérités indéniables très beau texte si seulement nos coeurs pouvaient ne pas oublier le chemin de Dieu et toujours s'en souvenir Merci pour ces mots fort et vrai

Sana a dit…

Salem 3aleykoum warahmatouLAHI wabarakatouh
Ton texte est magnifique akhi il me parle beaucoup soubhana ALLAH
Les mots sont placés comme des perles sur un collier rien à rajouter...et ce retour vers ALLAH à la fin des ton texte c'est une fin heureuse qui donne le sourire et l'espoir..
Baraka ALLAH oufik akhi
qu'ALLAH te prèserve de tout mal.
Salem 3aleykoum.

Sana a dit…

Salem 3aleykoum warahmatouLAHI wabarakatouh
Ton texte est magnifique akhi il me parle beaucoup soubhana ALLAH
Les mots sont placés comme des perles sur un collier rien à rajouter...et ce retour vers ALLAH à la fin des ton texte c'est une fin heureuse qui donne le sourire et l'espoir..
Baraka ALLAH oufik akhi
qu'ALLAH te prèserve de tout mal.
Salem 3aleykoum.

Sandie Leguay a dit…

Ce blog est trés bien conçu et intéressant. J'aime beaucoup ce que vous écrivez. Ce sont de trés beaux textes avec beaucoup de coeur et d'émotions. Continuez surtout.

Mon carnet de citations a dit…

Parfois le silence à tant à nous révéler...Votre introspection poétique met des mots sur des instants précieux portes nécessaires pour accéder à la lumière salvatrice que nous recherchons tous. La mise à nu est indispensable pour reprendre des forces et pour pouvoir continuer à avancer dans les bruits du monde. Merci encore pour vos mots éclairés qui donnent à reconnaître la Grandeur de Celui qui vous inspire. Amicalement @isa_biblio

Anonyme a dit…

Des mots qui me parlent et qui touchent le plus profond de soi...
Véritable sérénité qui se dégagent ..
Merci

Anonyme a dit…

Je rectifie : sérénité qui se dégage <3.

Anonyme a dit…

Touchant et réconfortant, chapeau!

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup très beau texte Ma Sha Allah je ne fait pas mieux ^^ Aa_Iy

Anonyme a dit…

Dans nos souliers pas vernis
Ou l'on avance dans la recherche
De notre propre quête,
Et ou l'on rencontre d'autres regards
Et bien sur d'autres brèches,
On se demande si nous
Souhaitons être ce perdant
Qui n'arrive même pas à
Se conquérir soit même,
Ou si nous souhaitons être
Un conquérant du bien être...

Car il y'a ce perdant,
Celui qui ne croit pas en Allah
Et qui refait les mêmes erreurs
En s'estimant toujours victime
Des histoires certes mélancoliques
Mais qui au font furent une
Si belle histoire...


Et il y'a ce gagnant...


Cet arpenteur de bien des infinis
Celui qui,
Sur le bord des routes
Dépose ses déroutes et
Contemple le monde
En se questionnant sur qui il est
Et appréciant la présence d'Allah
Dans tout ce qu'il entreprend...

Celui ci reste un rêveur,
Définissant chaque instant
Comme un espace de bonheur
Malgré quelques sanglots qui
Quelques fois viennent se reposer
Avec une encre jamais indélébile...


La fragilité de ces moments
Doivent nous parvenir comme
Une rencontre avec soi même,
Et une remise en question...

En silence se demander
Si il est préférable d'être
Dans l'éphémère
Et alors d'être celui qui
Refait toujours le même chemin
Sans jamais se rendre compte
Qu'il est passé par là
Bien des fois,

Ou de continuer à savoir
Que ce qui a été devait l'être
Et sûrement quelque chose
De bien mieux nous arrivera ...

Voici quelques pensées
Sur la différence entre
Celui qui croit
Et celui qui ne croit pas...

Je passais par là....

Myrel

Adama Baradji a dit…

Magnifique tes mots sont très bien choisit et sont d'une telle douceur. J'ai l'impression de me retrouver dans chacune de ces phrases

Anonyme a dit…

Très beau texte ! Vraiment ! :)

Esprit Bleu a dit…

Salamou alaykoum :)

Effectivement, souvent lors de ces fois qu’on se rend compte de beaucoup de choses à la fois pour qu’ainsi consolider, entre autres, cette foi…

Belle dimension de solitude, qui n’est pas que mal en soi

Admirative je reste en lisant tes mots qui ne sont pas que maux

Admirative je suis devant chaque dimension, que tu arrives à décrire avec passion …

Dans « parfois » j’ai eu froid et chaud à la fois :)

Encore un texte qui emporte, on dirait un voyage organisé…ma foi :)

latifa jaouani a dit…

Très beau texte! Sa fait réfléchir...

Tina a dit…

Magnifique et plein de sagesse des vers qui témoigne de la difficulté du quotidien et des épreuves auquel nous devons faire face devant certains qui sont dans l'ignorance et la bêtise. La force est dans l'esprit et puisser dedans et la une vraie qualité et une force bien plus importante.Parfois il est nécessaire de se déverser pour mieux apprécier la vie, la foi est la pour nous y aider.