Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

lundi 23 janvier 2017

Étoile filante



Quant bien même,
Tu deviendrais célèbre,
Quand bien même,
Tu serais applaudi,

Quand bien même,
Tu serais un génie ...
Évanescente poussière de lumière
Qui es tu ? En définitif ? 

N'es tu pas cette étoile ? 
Qui finit par filer ...
N'es tu pas ce soleil ? 
Qui finit par s'éclipser ...

N'es tu pas ce sublime ? 
Qui finit le temps de l'abîme ...
N'es tu pas cette poussière ?
Que le Sirocco emportera ? 

La vie est cette poussière
que le vent emporte
sur la terre du souvenir
À la lisière de l'éternité ...

Entre le cœur et la raison
Symphonie de l'amour
À la mélancolie céleste 
sur les rives de la passion ...

Ne sois point un homme
Pour le regard des hommes ! 
Soi cet être fait de destin,
Sans jamais oublier l'évocation d'Allah.

R.A



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Subjugué par tant de délicatesse ! Sans indiscrétion avez-vous fait des études de lettre ?

Luna Shems a dit…

Fabuleux !