Google
 

mardi 1 août 2017

Ma Sultane



Ô ma belle Sultane, à la robe dorée, viens emmène moi, loin de moi, dans tes étreintes,
Ô ma douce Sultane, à la parole lascive, viens emmène moi vers la magie de tes métaphores,
Ô ma princesse, ma Sultane, au teint halé, viens emmène moi dans la candeur de tes euphories,
Ô ma dulcinée, ma Sultane aux yeux renversants, emmène moi aux secrets de tes absinthes.

Ô mon trésor, ma Sultane, à l’honneur inestimable, viens emmène moi, au cœur de tes jouissances, 
Ô ma muse, ma Sultane, à la silhouette vénusienne, viens emmène moi, sur l'olympe de la sensualité,
Ô mon cœur, ma Sultane, au sourire ravageur, viens emmène moi, au liqueur de ta source fruitée,
Ô ma maîtresse, ma Sultane, à l'humeur enjoué, viens emmène moi, sur les rives interdites sentir tes essences,

Ô ma colombe, ma Sultane, aux ailes d'ange, viens emmène moi, sur les terres de l'insouciance,
Ô ma bohème, ma Sultane, aux pas cadencés, viens emmène moi, dans le bain qui t’a adulé à nu, 
Ô mon soleil, ma Sultane, à la nuque d'ambre fauve, viens emmène moi, sur tes dunes de braises,
Ô ma mousmé, ma Sultane, à la parure sublime, viens emmène moi, sur les cimes savourer tes nourricières.

Ô ma ménesse , ma Sultane, à l'étoffe inégalée, viens emmène moi, dans ton boudoir frémir de plaisir à l'ivresse,
Ô mon cyprès, ma Sultane, au corps élancé, viens emmène moi, à la caresse de ton écorce, de ta délicatesse,
Ô ma cavalière, ma Sultane, à la chevelure rebelle, viens emmène moi, chasser les chagrins de l'alizé,
Ô mon amour, ma Sultane, ma Perle si pur, viens emmène moi, au sanctuaire de la foi.

R.A

Aucun commentaire: