Google
 

jeudi 10 août 2017

Ô Éploré !




Pourquoi charmes tu - ô Esthète - puisque ma bien-aimée s'en est allée de ses parures ?

Pourquoi chantes-tu - ô Philomèle - puisque ma bien-aimée s'en est allée vers le silence ?

Pourquoi brilles-tu - ô Astre Céleste - puisque ma bien-aimée a détourné son regard ?

Pourquoi rêves-tu - ô Jeune Houris, Jeune Éphèbe - puisque le bonheur est un doux mirage ?

Je chante encore entends-tu - ô Éploré - parce que d'autres ont le soleil au cœur.

Je brille encore vois-tu - ô Éploré - parce que d'autres ont les étoiles aux yeux.

Et si je vis de mes songes - ô Belle Âme - c'est que demain qui sais ?

Dans ton cœur une place me sera réservé peut-être.


R.A

Aucun commentaire: