Google
 

jeudi 7 septembre 2017

Ghazal "au bord des larmes"



Je suis venu chez toi, à demeure, là
Épouvanté, mon âme touchée t'a hélé au bord des larmes

J'ai senti la vague envahir le moi, oui
Bouleversé, regard au sol, cœur esseulé au bord des larmes

J'ai posé ma rose seule à terre
J'ai retroussé chemin colère, de chagrin au bord des larmes

Je t'ai vu vénus, silhouette à la joie
J'ai senti à dos, la jambiya à vif au bord des larmes.

Comment tu as pu me trahir toi ma bohème ?
Ton corps se donnant à tout vent, m'anéantit au bord des larmes.

Dépouillé de mon amour et de mes remords
De tes yeux, reste hélas que des souvenirs au bord des larmes.

Te voilà ma jacinthe hors de mes bras
Me voilà nu, ciel ! Fou épris, sans regard au bord des larmes.

Mon secret frémissant tout de toi révélé
Mémoire de mes émotions, de ma passion au bord des larmes

Long parfum encensé de nous, oui pour la vie
Aujourd'hui s'en va vers l'oubli, je frémis au bord des larmes.

Ô Fidélité, de toi je veux l'éternel
Et j'ai peur de sombrer de toi dans le sommeil au bord des larmes

Ton miroir, à mes yeux, restera embrun
Fragile bonheur brisé, broyé dans mon être au bord des larmes.

Je crains le silence de toi solitude
En mon sein je tiens chimérique empire au bord des larmes,

Tu étais ma raison, aujourd'hui je suis celui
Qui souffre d'une feuille, meurt d'un murmure au bord des larmes

De ce regard, à la plainte, voleté
Je vis cette fêlure grave me saigner au bord des larmes.

Ô mon ghazal ! Dis à la lumière
Ici Elif nommée est ma douloureuse au bord des larmes !

R.A (L'amant d'Elif , 07/09/2017)

1 commentaire:

Narimene a dit…

Salem .. je trouve que tu a un talent fou ! Tu touche les âmes avec tes écris... j'ai beaucoup aimer ce texte !!bravo et Qu'Allah te facilite la suite..