Google
 

mercredi 20 décembre 2017

Dîwan : " Sourire de Mumtaz "




Son grain fin et tiède glisse entre les doigts telle une caresse,
Ainsi s'est écoulé sur mon âme le doux sourire de Mumtaz.

Mille et un sourires ont croisé le chemin de mon âme.
L'un y a fait une brûlure ; Mille y ont laissé une épine.

Où retrouver, dans le désert de ma vie,
Le grain de sable qui fut le sourire de Mumtaz ?

Dans le désert, j'ai parcouru mille dunes,
J'en suis revenu triste sans une caresse.

À sa beauté seule la lune en était digne,
À sa chaleur seul le soleil en était digne,

Ô Mumtaz, sans toi dans le désert de mon cœur il pleut,
Ô Mumtaz, sans ton sourire à ma vue le ciel est voilé.

R.A

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour. Il y a deux petites erreurs au septième vers. J'ai* et dunes*
Toujours de splendides poèmes de votre part :)

Kyouko Chan a dit…

Roooh magnifique ! ❤ ~Moomoo