Google
 

lundi 29 janvier 2018

Dîwan : " Jahân & Mumtaz "




Deux destins parallèles,
Jamais ne se confondent,
Les désirs s'ignorent.

Deux chœurs si émotionnels,
Qui jamais ne s'arrêtent.
Les larmes s'écoulent.

Deux vies nouvelles,
Parfois s'entremêlent,
Les esprits se regardent.

Deux abysses, une cordelette,
Un lien, une passerelle,
Les âmes se démènent.

Deux rails, à l'échelle,
À l'assaut du temps, filent,
Les êtres s'emportent.

Deux esprits, de voiliers,
À l'assaut du vent, graciles,
Les espoirs s'entremêlent.

Deux plumes, aussi belles,
Amies et complices réelles
Les mots se déshabillent.

Deux âmes, aussi rebelles,
Là, sous la même coupelle,
Les maux se déchirent.

R.A

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tu as bien de l'inspiration comme toujours machaALLAH!!! Mais dis-moi cher anonyme, le titre rassemble les 2 tourtereaux, ne me dis pas que c'est la fin?? Ah non!!! J'espère me tromper!

--This Is her (Z-V)