Google
 

mardi 16 janvier 2018

Dîwan : " مُداعَبة "




Ô Mumtaz,
Caressé par tes yeux adorables ;
Mon âme est au confins de l'être,
Où le silence délivre mes secrets ineffables,
À la lumière de l'intime mon cœur peut apparaître.

Ô Mumtaz,
Tes baisers les plus purs me donnent des ailes ;
De ta langue je savoure le miel de tes paroles ;
De tes mots je bois les vers de rimes immortelles
Faisant, de la réalité des drames, des élégances frivoles.

Ô Mumtaz,
De ta bouche chaque attention est un sourire
Dans le pli de mes doutes comblés de tristesses,
Ta porte ouvert à mon cœur est un refuge de tendresse ;
Nul besoin de bonheur, tu es celle qui m'inspire.

Ô Mumtaz !
De ta sensualité qui me rend ivre,
Chacune de tes douceurs me charmes !
Tes caresses m'aident a traversé des larmes,
Lorsque, seul, pour caresse, je n'ai que tes souvenir.

R.A

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Quel amour passionant! Très bien écrit MACHAALLAH! Tu redonnes un excellent sense à à la poésie!!

--This is her (Z-V)