Google
 

lundi 5 février 2018

Solitaire


Me voilà libre tel un solitaire !
De ce vide que tu as laissé en l'air,
Sais-tu depuis ? Qu'à ma fenêtre,
Trop de toi me hante dans mon être.

Le temps filant, j'ai le sentiment
Que tu me manques d'avantage,
Que vais je devenir sans ta page ?
Dans cet océan perdu des amants ...

Tant de fois, je t'ai vu, au loin venir,
Mes compagnons, mes souvenirs ...
Pour que la nuit soit sans remord,
Encore ce soir, je serai de chagrin ivre mort.

De mon recoin isolé, heureux ;
Je savoure ce délice admirable ...
Qui malgré ce parfum semblable
Me rend toujours aussi amoureux !

Lorsque le ciel se déchire,
Invitant le désir à s'assouvir,
Je n'ai que foi pour me tenir,
Lorsque la raison n'a mot dire...

Penché sur le vide de ce puits,
Cachée dans mon cœur d'elle,
Je l'admire assis sur la margelle,
Sans que, de la toucher, je ne puis ...

Au souvenir fait de tendresse,
Mon cœur au bord des lèvres, de se délier,
Par la plume de l'âme éplorée à réconcilier,
Devant cette passion à l'horizon d'ivresse.

R.A

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique !

Narimene a dit…

❤❤❤ trop beau❤❤❤

Anonyme a dit…

Le sujet du mystère n'en à jamais rien su malheureusement, alors comment pourrais-je comprendre ces proses et ces verres? Si le silence est ton meilleur ami, sache alors que pour moi, il est mon meilleur ennemi!
Très beau comme toujours machaALLAH, après tout c'est du R.A!!!!

--This is her (Z-V)