Google
 

mardi 17 avril 2018

Aube spirituelle



Que vaut l'âme du débauché ?
Vaut-il mieux que celui d'un rongeur?
Si par miséricorde l'Éternel, épanché
Sur ce destin dévoyé par le pêché,
N'accordait une once de foi éveillée.

Il y a ce crépuscule azur,
Qui un jour se réveille au fond du gouffre,
Relevant l'âme, qui de trop souffre,
Pour conduire son cœur vers l'air pur.

De ces fantasmes en misérables orgies,
Le diable de ces faiblesses est si charmant,
Pour la raison encensée par le plaisir de ses vents.

La foi restera le dernier bain nécessaire face à la noirceur,
Ainsi, le chemin du repentance se parera de fleurs,
Que seul la sincérité abreuvera de larmes avant qu'il ne meure.

R.A

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Waw!!! Ça c'esT du R.À tout craché. Très beau machaALLAH!

This is her (Z-V)