Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

mardi 13 novembre 2007

Lettre ouverte aux dirigeants des pays Musulmans


Pour ceux qui se trouvent dans leur état d’ataraxie au sein de leur palais royal ou présidentiel, il est urgent que cesse cet état de coma des cœurs et des esprits pour que la raison puisse abreuver les cœurs perfides, et éloigner ce dernier de tout ce qui est fallacieux. Pourquoi refouler la lumière qu’Allah nous a envoyée au détriment de l’obscurantisme abscons et amphigourique. Qu’est-ce qui vous motive pour délaisser le chemin qu’Allah nous propose au détriment des labyrinthes dont les issues mènent à tout sauf à l’agrément d’Allah ? Les tréfonds de vos âmes sont-ils amadoués par les jouissances éphémères d’une vie où le superficiel et les apparences ont pris le dessus sur l’authenticité de notre quintessence existentielle.

Quelle est la nature de vos arguments pour être insouciant à ce point et vous croire intouchable. Lorsque nous serons tous devant Allah lors du jugement dernier, croyez-vous trouver une échappatoire? Pensez-vous que vos richesses et vos pouvoirs vous seront d’une utilité quelconque ? Regardez vos prédécesseurs, n' étaient ils pas plus riches et plus puissants que vous ? Où sont passés leur empire et leur fortune amassée ? Il est vrai, encore faut’ il croire en Allah et en l’au-delà....

L’asthénie des peuples dont vous avez la charge est un signe avant-coureur de la fin de votre despotisme, construit sur le sang et l’injustice que vous avez exercée en toute impunité. Viendra un temps où chacun de vous devra positionner son âme entre la félicité par la soumission à Allah et la condamnation par la démission de vos responsabilités concernant l’Islam et l’orientation de la Ummah. Nous avons ni le temps ni les moyens de vivre tel qu’un anachorète et d’être pusillanime.

Avez-vous perdu de vue que nous sommes de simples voyageurs dans cette vie? Votre machiavélisme vous conduira à votre perte alors que vous avez chaque jour l’occasion de revenir vers le repentir en écoutant les échos du rappel d’Allah qui s’élève de vos prisons, de vos camps et de vos cimetières. Vous êtes certes dans votre confort mondain et vos préoccupations de consolidation du pouvoir, finalement éphémère. La situation des musulmans de par le monde nous met devant nos responsabilités ici bas et dans l’au-delà. Lorsque vos âmes seront questionnées, lorsque vos membres témoigneront de vos dires et de vos actes par quelle ruse comptez-vous esquiver les imputations?

Quelle que soit votre attitude et votre ligne directrice dans votre politique, sachez que vous pouvez soumettre par votre tyrannie vos peuples respectifs, mais en aucune manière vous ne pourrez contrôler indéfiniment la liberté d’expression octroyée par l’Islam et gravée dans notre cœur et notre esprit. Sachez que la liberté qui anime nos âmes est indomptable. Dénoncer l’injustice, réclamer la justice et l’égalité est notre crédo. La liberté trouvera toujours refuge dans nos cœurs lorsqu’elle sera acculée. Cette dernière est le dépôt le plus précieux qu’Allah nous ait accordée. Notre raison trouvera toujours votre talon d’Achille. Notre esprit sera toujours vivifié par le souvenir de la récompense et de la promesse d’Allah pour vous remettre en question au péril de nos vies. Notre cœur est une forteresse et un refuge pour tous ceux qui subissent vos répressions aveugles. Sachez que chaque être que vous éliminez, parce qu’il défend les nobles principes qu’Allah nous a octroyés, sera une lumière et une référence pour notre combat dans le chemin d’Allah afin de défendre la justice, l’égalité et la liberté.

A tous ceux qui ont une étincelle d’amour et de crainte d’Allah dans le cœur, un souvenir du Prophète Muhammad (sav) et à tous ceux dont la raison est agnostique, cet appel des jeunes musulmans pour un sursaut de conscience, s’adresse aux âmes avides de justice et de vérité. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir pour le repentir vers Allah et le changement. Les jeunes musulmans vous interpellent par la présente dans le souci de vous compter parmi les hommes qui auront changé pour l’amour d’Allah, à l’image des compagnons du Prophète Muhammad (sav) qui sont devenus chacun, avec leur passé réciproque, des étoiles, grâce à l’Islam et à leur dévouement indéfectible.
R.A

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Abou Hourayra radhi Allahu 'anhu rapporta qu’il avait entendu le messager d’Allah sallalahu 'alayhi wa salam dire : « Allah maintiendra la terre et pliera les cieux dans sa Droite et dira : Je suis le Roi, où sont les rois de la terre ? »

Il sera en effet compliqué pour ces dirigeants qui ont suivi leur passion de se justifier.

'Omar ibn Khattab radhi Allahu 'anhu étant surnommé Al-Farouq a juste titre car il était le plus ferme à obéir aux lois d'Allah. A son époque régnait une justice telle que pendant les 10 années de son califat, aucun trouble n'était venu toucher la communauté musulmane. Il pouvait s'endormir aisément sous un arbre sans craindre une quelconque vengeance. Il s'avait que la justice et les droits étaient également répartis sur son territoire.
Par esprit de justice, il avait nommé un vérificateur qui allait à la rencontre du peuple pour recevoir les plainte contre leur gouverneur.

Quand au 21ème siècle, on craint de s'exprimer face aux tyrans qui nous servent de gouverneur, il y a 14 siècles en Arabie, on avait le souci de l'autre et une crainte référentielle du Tout-Puissant pour ne pas priver le peuple de son droit.
Chez les Saoud , il suffit d'une critique sur un blog pour être puni de mort. On croit qu'en faisant taire le peuple, le problème disparaît... Il ne fait que grandir.
Dans l'ancienne Tunisie, Maroc ou même Turquie, porter une barbe était passible de prison. Dans quel monde vivons-nous et à quelle époque subhanAllah?

Les anciens gouverneurs musulmans craignaient l'engagement, fuyaient une telle responsabilité et aurait aimé ne jamais avoir à la porter. Le Jour des comptes sera très difficile pour chaque âme, encore plus pour ceux qui avaient la responsabilité d'autres âmes.
Aujourd'hui, le pouvoir signifie richesse, profit, dépravation, mise en avant de l'égo avec la croyance d'être meilleur que le petit peuple. On pense à son plaisir en oubliant que la mort ne prévient pas et que l'autre vie est éternelle...

Ce n'est ni par sa force que 'Omar ibn Khattab radhi Allahu 'anhu a réussit un tel exploit mais uniquement par l'aide d'Allah et le suivit de Ses recommandations. Saoud, Sissi, Bachar, prenez-en de la graine!

Je prie pour qu'Allah guide les meilleurs d'entres nos dirigeants afin qu'ils se repentent.