Google
 

jeudi 13 janvier 2011

Tunisie, Algérie, Egypte... les prémices d’une révolution en marche !?

Moubarak

Ben Ali

Bouteflika

Chaque jour amène son lot de victime en Tunisie et en Algérie sans que cela émeuve nos dirigeants qui d’habitudes sont très promptes à monter sur leur grand chevaux pour diaboliser l’image de l’Iran dès que ce dernier commet une incartade politique ou sociétale. Où sont nos « valeureux » ou dois-je dire "véreux" philosophes que sont BHL, Glucksman, Finkielkraut pour ne citer qu’eux en chevalier prosioniste qui crachent leur salmigondis sur les pays qui critique l’entité sioniste. Sous couvert de défendre la liberté et les droits de l’Homme nos « hommes de lettre » savent très bien utiliser l’art de la communication et de l’indignation pour manipuler les esprits faibles lorsu'il s'agit d'un pays qui critique le régime sioniste. Tous ces plumitifs brillent par leur lâcheté et leur corruption morale lorsqu’il s’agit de dénoncer ces dictateurs d’un autre âge.

Quel triste spectacle pour notre pays qui est remarquable par son silence et sa complicité. Nos dirigeants qui se dissent si républicain et ardent défenseur de la liberté d’expression et des droits de l’Homme sont tellement corrompus que les dictateurs de la vergogne de Ben Ali, Abdelaziz Bouteflika et Hosni Moubarak pour ne citer qu’eux… tuent sans compter leur peuple par la violence et la misère à petit feu.

Le peuple, Tunisien, Algérien, Marocain et Egyptien, doit comprendre que leur Liberté et leur Droit face à de tel dictateur, ne peut passer que par la révolution de la rue pour éradiquer le système de corruption mise en place par leur dirigeant et entretenu grâce à la complicité et au soutien de l’occident. Lorsque plus aucune frange de la société ne peut s’exprimer et que la seul richesse dont les peuples ont accès c’est la misère et l’oppression partagées alors il n’y pas d’autre solution que le soulèvement populaire.

Sachez qu’aussi violent et sanguinaire qu’ils sont vos dictateurs, ils ont  la peur au ventre lorsque le peuple assoiffé de justice et de liberté se met en marche. Vous êtes à un tournant de votre histoire ! Vous avez l’opportunité de chasser les chacals qui vous dirigent depuis plus d’un quart de siècle! N’attendez pas l’aide de l’occident car ils défendent très bien les valeurs humanistes et universelles uniquement lorsque leur peuple sont concernés….

L’occident a peur de votre liberté, ils s’avent mieux que tout le monde, qu’une vrai liberté et démocratie fera naitre des états musulmans régie par les règles de justice, d'égalité et de liberté que l’Islam inspire. Ils préfèrent soutenir les dictateurs de vos pays plutôt qu’une liberté qui donnerait sans aucun doute une place prépondérante aux valeurs de l’Islam. Alors ne soyez pas dupe n’attendez pas de secours extérieur pour défendre vos droits et vos libertés. Les peuples libres sont ceux qui un moment de leur histoire face à l’injustice ont su par leur sacrifice marquer à jamais les pages de leur histoire. La liberté c’est avant tout une génération de martyr qui se sacrifie pour les générations à venir.

L’oppression dans le silence international est une preuve de la complicité des autres dirigeants et des intellectuelles qui par peur de l’arrivé au pouvoir de partie musulman ferme les yeux ou au mieux émettent de timide critique pour sauver un semblant d’apparence et de crédibilité. Honte aux hommes politiques timorés face à cette tragédie passée sous silence.

On invoque en France pour justifier ce silence la non ingérence. Face au critique de la rue, qui tous les jours dénonce ce silence, la France, l'Europe et des Etats Unis invoquent le principe de non ingérence dans les affaires intérieurs des pays concernés lorsque cela les arrange. Mais grâce à liberté sauvage de la toile on apprend le décompte des morts dans les émeutes pour dénoncer la sale besogne de ces dictateurs. C’est un comble pour notre pays qui dans le cadre de ses intérêts invoque l’argument le plus stupide « la non ingérence » pour défendre des dicteurs de ces pays « amis »…. Comment expliquer ce trie sélectif et se deux poids deux mesures. Pourtant il y a peu, notre pays s’affichait comme le chantre des droits de l’Homme avec ses héros des temps modernes grâce au principe de l’ingérence humanitaire style French docteur baroudeur à la Kouchner…. Les apôtres des temps modernes ont le sens des affaires et des choix suspects très orientés pour les causes à défendre. Quelle hypocrisie et lâcheté… vraiment l’humanité se meure dans des délectations autistes.

Comment ce fait t’il que la plupart des intellectuels musulmans n’appellent pas à des protestations fermes contre ces régimes immondes qu’il serait temps de faire tombé? Pourquoi l’occident soutien ces dicteurs ? La réponse est simple, ils maintiennent ces dictateurs pour faire barrage à l’arrivé au pouvoir d’éventuel aspirations qui pourrai être Islamique. Ces pays du moyen orient sont ils obliger de vivre avec les valeurs de l’occident ou un modèle capitaliste importé ? N’ont il pas le droit de prendre leur destin en main pour bâtir un avenir empreint de paix, de justice et de liberté qui soit en conformité avec leur conviction et leur foi.

R.A

4 commentaires:

Anonyme a dit…

ma ch Allah ton article

Anonyme a dit…

Selamun aleykum,

Certes un futur meilleur passe par un sacrifice du présent.
Le soulèvement par la base fait vasciner le plus le sommet de la pyramide.
Certes l'existence du juste milieu passe par celle des deux extrémités...
Ou encore le juste milieu nait de la confrontation cohabitée de ses deux extrémités.
Plus les extrêmes sont loin l'une de l'autre plus le juste milieu s'apprécie, et vice et versa.

Or, nos systèmes intérieurs somnolant(nos pays) imposés par l'extérieur aux aguets (le clan de satan), n'ont pas prévu volontairement une place pour le juste milieu.
Du juste milieu nait toute renaissance. En nous le privant de la sorte, on nous oblige à la stérilité pour que vienne plus vite notre non postérité.


Selam wa dua...

Anonyme a dit…

Et la Syrie? j'espère voir enfin un article pour l'amour de la Syrie, en mémoire de ses martyrs, et pour se souvenir de sa glorieuse histoire, et de ce qu'Allah lui promet.

O ma Syrie ! Ô ma Syrie…

L’amour d’un seul homme n’aurait pas suffit
Il me fallait celui de tout un pays


Ses yeux sombres baissés, la belle est offensée
Ses vers, ses chants appartiennent au passé
La fascination est tombée
Ce soir, ma belle, ils t’ont tous oublié

Devant ta grâce ils se pâmaient
Par tes charmes, envoûtés
De passion, s’impatientaient
Mais ne défendent pas la rose flétrie
Et t’abandonnent à ton agonie
O ma Syrie…

Quand j’entends ton cri,
C’est toute mon âme qui frémit
O ma terre, mon pays
Je voudrais crier avec toi,
Et Mourir dans tes bras…

Je t’écris ces vers,
Comme le soldat s’en va en guerre
Le cœur noyé de larmes
La foi comme dernière arme

Tes enfants te consacrent leur prière
Endure, ce qu’Allah a permit
Espère, ce qu’Allah a promit
Quand sur toi, Il étendra Sa main
Promesse de Glorieux lendemains
Alors les croyants, condamnés à l’exil
Viendront en toi trouver asile
Et tu oublieras, comme une mère
O ma Syrie…

Nouh Mokhliss a dit…

S'il vous plaît, essayer donc de ne pas mettre dans le même panier le Maroc et le reste des autres pays.
Ce n'est pas une besogne facile de comprendre le peuple marocain, nous ne leur ressemblons en rien. Nous sommes simplement uniques.