Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

samedi 22 décembre 2012

Nuit Blanche



Ô douce nuit, une fois de plus, mon corps frêle te résiste,
Ses rêves éveillés le fatiguent, au-delà de sa citadelle,
A la fenêtre de mon cœur, mon esprit ranime la chandelle
De mes souvenirs animés, pénitence de l'esprit en piste,
Il m’essouffle dans les abysses par ces chemins en dentelle.

Mon cœur, dont l'amour fait sa proie,
Tel le lys, mon esprit s'épanouit la nuit, ,
Fade et recoquillé le jour, mon âme vie sa solitude,
Sans prestance, à l’ode désenchantée par la muse,
Ma raison prend mon cœur par la main, face à l’évidence,

Les perles de mes yeux scintillant en abondance
Rendent mon chagrin plus céleste de moitié,
Mais mon cœur, ce ressort de l’existence,
Meurtri par ce miroir de l’estime broyé sans pitié
Par la pierre de la souffrance et de l’insolence.

Sur le parvis de mon cœur, nichant naguère,
L’ardent rossignol a troublé mon âme légère.
Le soleil couché, la clarté de la lune a éclairé l’horizon,
La raison de mon cœur, jadis possédé par une fleur envoûtante,
Découvre la beauté et la diversité des fleurs environnantes,

Chacune en réalité plus belle l'une que l'autre.
Nul doute les femmes sont les rivales des fleurs,
Mais leurs attraits sont aussi éphémères, tels les pleurs,
De celui qui ne trouva jamais dans leur possession,
Qu'amertume secrète et qu'agitation.

Ô Allah ! Comment te remercier pour la vue rendue,
A ce cœur éperdu si longtemps, tu m’as permis de lever le voile,
Sous le charme caché de ces cœurs sans parole, empreints de futilités.
Ô Allah comment vais-je te prouver ma gratitude sans faillir ?
Rappelle cette âme, si de Ta grâce qu’elle implore, elle devait en être privée.

R.A

19 commentaires:

Senegazelle a dit…

Salem en cette douce nuit je découvre un tres bon UN POETE j'ai aimée, si le prophete aurai été parmis nous,je pense qu'il t'aurai aimé car il aime les poèmes que Dieu te protege et te preserve continue je t'encourage

Tasnym a dit…

Quelle belle plume.. Legere et clair, qui s'évade sous l'effet de la brise de cette douce nuit.Reflet de se que renferme le fin fond de nos âmes, la plume demeure celle qui matérialise par les mots l'inexplicable cantonné au fond de nous. Puisse Allah te guider sur le chemin de la rectitude. tu as certe un talent avéré.

Tasnym a dit…

Allahuma barik tu as vraiment beaucoup de talent, moi aussi je suis une passionnée décriture;
et quand on a un don d Allah subhan Allah, la meilleur des choses est de le mettre a Son service, au service de l' Islam..
je trouve tes écrits tres beau, les mots sont soigneusement choisit, on se balade parmis tes vers sans s'y perdre.
On rentre dans une plénitude eniventre quand on te lit. Je n'ai que rarement lu des poemes aussi beau tout en étant aussi vrai.
qu Allah te guide sur le chemin de la rectitude

Laly a dit…


Essalamou Aleyka,

Très belle poésie
Elle emporte par sa réalité dur et douce à la fois
à méditer dans tout les cas
Barakallaho fik pour ce beau partage
Qu Allah nous guide vers la voix de la raison insha Allah ...

Essalamou Aleyka

Anonyme a dit…

Essalam 'aleykoum wa rahmatouLlahi wa barakatouh. Très beau poème. Très bien écrit mashaAllah. Une tristesse qui nous mintre que tout n'est pas rose dans la vie sans la protection d'Allah 'azawajel. BarakaLlah u fik akhi de l'avoir partagé avec nous
(Eden)

Tara-etoile a dit…

Salamu alaykum Muslimfree ,

Je te présente mes meilleurs voeux de bonheur et de paix .

Je viens faire un tour sur tes 'terres' bénies ... Ma ShaAllah ! que c'est magnifique !!! suis vraiment tombée sur le croissant fertile ..hamdullah !

Tu sais ton message a disparu et j'ai eu la rage ..Comment est-ce arrivé ??? il s'est évaporé ..Heureusement je me suis rappelé ton pseudo et du coup j'ai été cherché ds la cache google pour enfin 'atterrir' sur cette belle planète de mots tellement bien définis et tellement poétiques ,enivrants et bien formulés que ça pousse à te lire et relire sans se lasser.
Merci de ce beau partage , merci de nous emporter aussi loin , loin de la pollution du langage… merci de nous faire rêver , merci de nous apprendre à aimer le Seigneur avec autant de poésie .
Merci de nous honorer de tes écrits … et pour finir :Merci de nous avoir convié dans ce havre de paix .
C’est sûr …j’y reviendrai ! par la Grâce de Dieu , pour te relire car , sans détour , c’est un réel et énorme plaisir ...

‘’’Ô Allah sans Ton secours ce corps risque de chavirer mille et une fois,’’’’’

Baraka Allahu fika ,
Fraternellement
Tara-étoile .

Anonyme a dit…

Salamu alaykum,
Quel beau poème.
Te remercier ne serai pas assez, car de nos jours pouvoir lire de telles choses, qui nous font à la fois réfléchir et agir, sont rares et comme on dit, tout ce qui est rare et beau.
Qu'allah te protège ainsi que ta famille des malheurs et malheureux de nos temps.

Anonyme a dit…

Un réèl plaisir de te lire....et te relire...
(la turc)

Anonyme a dit…

On s'en fout que tu sois turque et c'est pas la peine de mettre des points de suspencion, en mode seductrice
Franchement elles sont sans pitié ces femmes

Anonyme a dit…

Je ne vais pas me rabaisser a ton niveau.Tu n'as rien compris.

Seham a dit…

Juste une impression que ce texte s'adresse à moi et reflète mes pensées. Baraka Allahu fik !

Anonyme a dit…

Magnifique texte mashaallah. Trés belle plume ! Un poëme qui offre un fond sans oublier la forme. Un plaisir de te lire et te relire. Tout y est, l'emotion, la réflexion, l'art de l'ecriture... Merci pour ce moment d'evasion. Au plaisir de te decouvrir davantage.

W a dit…

C'est vraiment beau, emportée encore une fois !

Soukaïna a dit…

Comme toujours , un réel plaisir de te lire encore et encore !!
Très belle plume .

AmelKLF a dit…

Garde ta si jolie plume tout au Long de ta route !

ghada mahdhi a dit…

..... je dois finir la ligne par ces points là !! pour le premier poème j'ai une difficulté à comprendre mais cette fois j'ai tout compris !! tu as une chose de spéciale tu as des vifs sentiments et tu peux les exprimer bien macha'ALLAH !! mais sans ça je rien dire .. !!!

Esprit "Bleu" a dit…

Salamou alaikoum :)

Sentir le brisement de ces cœurs,c'est intense, encore un autre genre de douleur

Envie de te dire, malgré la pénitence, ce cœur a besoin de cette fenêtre ouverte pour vivre, que ça l’apaise d’avoir la belle vue qui donne sur cette magnifique rive,
Chaque nuit il est la face à sa solitude qui lui presse l’esprit, face à cet amour tant attendu, face à l’espoir en le regardant s’éloigner, face à la peur de perdre vie
Un amour qu’il porte, il y croit et sait bien quelle proie facile il est en dehors de sa foi, dans une autre vie il a perdu ce combat-là, il n’a pas gagné ce qu’il voulait mais tant d’autre sens qu’il a imaginé, il en a tiré leçon, a bien compris, même s’il a l’air perdu d’une certaine façon
À le voir on penserait qu’il y va presque fleur au fusil, la réalité, c’est qu’il est conscient du risque couru, mais la présence de la raison pieuse et son importance sont devenues pour lui une évidence, faut pas oublier qu’il s’est déjà déclaré guerrier pour lui c’est une assurance, ainsi il est bien protégé et malgré toute autre chose il se verra gagné
Il ouvre sa fenêtre et reste assit à observer les mouvements de ces esprits, prend du recul il veut faire les choses dans les règles, traumatisé il craint d’être ridicule

Il pensait qu’un cœur dans son état d’esprit ne pouvait guère exister, et voilà qu’il l’aperçoit mais tout comme il a imaginé, une joie, un bonheur on dirait un sourire sur un visage dessiné, prend du plaisir à l’observer puis s’approche voir si c’est bien une réalité…
Ce cœur terrifié par l’ignorance trouve en lui la juste transparence, puis, l’épreuve à croitre son endurance…lui, avec toute son élégance et malgré le degré de la souffrance prend son courage et les choses à l’avance… rappel et se fait le rappel désormais l’apaisement se fera à chaque heure de son appel
Un gain inestimable, même si la souffrance est bien considérable…

on est certes différent mais nos semblants existent et c’est plutôt rassurant :)
Soubhanak ya Allah, en toute chose tu laisses ta trace, celle qui toute intelligence dépasse, encore une fois la contradiction est concordance reste à trouver ce fils qui brouille la transparence ou bien le juste milieu de la balance...

me amor a dit…

Salam
Encore un très beau texte, à la fois triste (qui est donc cette femme qui te fais tant souffrir)et porteur d'un message de foi. La foi en Allah et en sa Grâce et son Pardon !

Anonyme a dit…

Selam.

Malheureuse est l’âme,
Pour laquelle le damne,
Est de se sentir libre,
Sans trouver son équilibre.

L’objet de vos remords,
N’est qu’un vulgaire oxymore,
Dans la pénombre, l’amour,
Parachevé dès le petit jour.

Vous vous dîtes esprit libre,
Mais ne trouvez refuge que dans les livres,
Ouvrez la fenêtre
Pour un nouveau paramètre,

Réconciliez jour et nuit,
Solitude et ennui,
Amour et fidélité,
Islam et liberté.