Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

jeudi 23 février 2012

Syrie : les oubliés de l’enfer




Voilà des mois que le peuple Syrien se fait massacrer sur l’estrade du concert des Nations Unies. Les tergiversations et les invectives en tout genre s’accumulent autant que les bombes qui pleuvent sur les populations civiles. Nous autres occidentaux savons attaquer les faibles lorsqu’il faut se donner l’habit des valeureux chevaliers se sacrifiant pour les droits de l’Homme. L’horreur n’a pas encore atteint son paroxysme pour certains dirigeants. La France est parmi ces dirigeants, spectateurs et complices, la championne dans ces indignations sélectives face aux dictatures du monde arabe avec lesquelles elle a noué des relations de consanguinités et d’incestes dans les plus hautes sphères du pouvoir de ces états qui se sont effondrés ou en passe de déliquescence programmée... 

Tous ces « grands » iniques donneurs de leçons qui récitent à tue-tête le chapitre de l’humanisme et d’universalisme des valeurs de la démocratie et des droits de l’Homme, sont les mêmes qui vont se pavaner dans les palaces de ces dictateurs qui se nourrissent et flattent leurs hôtes sur le dos du peuple spolié jadis par les colons qui aujourd’hui sont les garants du maintien de ces dictateurs à leur poste pour préserver l’occident de la pseudo menace islamiste qui risque de nuire  aux intérêts de l’occident et en premier lieu à la survie de cet état criminel que l’on désigne par Israël. Il ne faut pas se leurrer, la stratégie de l’occident et sa politique étrangère n’a d’autre priorité que de préserver la survie de ce cancer qu’ est Israël  installé en plein cœur du moyen orient et d’autre part mettre la main sur les richesses de ces pays arabes corrompus par des décennies de gouvernance  contrôlés à distance.         

Le monde entier observe cette répression dans le sang que le régime syrien impose à son peuple, pendant que les grandes puissances exécutent la valse des hypocrites qui ont pour seule et unique préoccupation leurs intérêts économiques et stratégiques.  La lâcheté de nos dirigeants  se gargarisant  de déclaration futiles devant ce spectacle de la mort où le temps de l’inaction procure à Bashar El-Assad,  comme jadis son père car la tyrannie il faut croire que c’est héréditaire et que c’est une histoire de famille, le temps de décimer dans une impunité totale une partie de sa population qui ne réclame rien d’autre que le droit à la liberté et à la justice. Les cries d’horreurs, les décors immaculés de sang et  les lumières obscures qui constituent le film de cette réalité ou chacun se demande combien de mort il y aura demain est une insulte à la vie.


Pour le pétrole Libyen  une simple rumeur de menaces de Kadhafi sur Bengazi avait suffit comme prétexte et comme argument pour déclencher de la part des occidentaux et de certains pays arabes une intervention militaire alors que pour la Syrie nous sommes tous les jours devant ces bourreaux qui nagent dans le sang de leurs victimes sans que personne ne bouge face à ce carnage de la population civile par le régime.    

Face à la passivité et à autant de complicité, l’humanité a perdu son âme, elle a franchi toutes les limites de l’immoralité. Les massacres d’innocents par légion ne révulsent plus aucuns cœurs, plus aucunes âmes. Face à cette pièce de théâtre, chacun admire cette danse macabre que se livrent les grandes puissances pour un semblant de projet où la sortie de crise n’a pas de fin. L’anarchie ne leur suffit pas, il leur faut le chaos pour mieux se répartir les influences et les enjeux géostratégiques à l’image de l’Irak, de l’Afghanistan.... La vie n’a plus de sens pour ces vampires  qui s’abreuvent du sang des innocents sacrifiés sur l’autel des intérêts égoïstes des nations dites civilisées. 

Tant que les musulmans mettront leurs espoirs dans une intervention qui doit au préalable être décrété par cette institution handicapée qu’est l’ONU, alors beaucoup de vie vont devoir être sacrifié. Il est du devoir des musulmans du monde entier d’inciter avec véhémence l’intervention de leur pays pour venir en aide à la population civile et de les protéger. La Turquie avec le soutien de certain pays comme le Koweït, le Qatar…  doit prendre la tête d’une coalisons de pays musulmans pour chasser le régime ignoble contrôler par Bashar El-Assad. 

Les révolutionnaires ont deux mots à la bouche «Allahû Akbar !» ce cri rageur mais rempli d’espoir et de courage démontre clairement la détermination de ne jamais abdiquer face aux  crimes que le régime exécute avec la complicité directe ou tacite des grandes puissances. L’Islam est  au grand dam de ces pseudos intellectuels occidentaux, la source dans laquelle chacun puise sa force et son courage. Face à la  tyrannie et à l’oppression sanglante seule la foi des rebelles peut renverser ces montagnes de crimes et d’injustices. Très longtemps le chiffon vert de l’islamisme servait d’épouvantail pour justifier la terreur et le mépris des peuples que ces dictateurs ont abusé avec le soutien sans faille de nous autres occidentaux. Le monde arabe grâce à l’Islam, qui a nourri l’esprit de résistance et de rébellion durant ces périodes sombres de la tyrannie, est en passe au prix de très lourd sacrifice de se libérer pour un lendemain InchaAllah meilleur et plus conforme à l’éthique islamique  et à leur aspiration de justice, de liberté et d’égalité.   

R.A




11 commentaires:

Anonyme a dit…

On dit que ce sont des groupes armées qui veulent déstabiliser le pays.
Des groupes sioniste qui veulent prendre à leur avantage ces soulèvement...
Tel des charognard

Anonyme a dit…

Appuyé par je monde médiatiQue .
Tel que internet, la tv , etc

Anonyme a dit…

Je vous invite à visionner cette vidéo, l'histoire du martyr syrien Marwân Hadid, à l'époque d'Hafez Al Assad :

http://www.dailymotion.com/video/xn5xkf_l-histoire-de-marwan-hadid-par-abdullah-azzam_webcam

Que ceux qui peuvent comprendre comprennent, ce combat qui est mené contre le régime syrien, est une guerre contre le shirk, la création d'une nouvelle religion : celle du Baathisme ( en référence au parti Baath). Cette guerre est menée sur le sentier d'Allah, dans l'intention de défendre Son unicité.

Je déplore le nombre ne cessant de s'accroître de musulmans qui se refugient derrière l'excuse conspirationniste, comme si toutes nos existences et celles des peuples opprimés étaient entre les mains des sionistes et des américains. Et Allah dans tout cela? Prenez garde car le shirk prend parfois des formes que l'on ne soupçonne pas.
Toute la puissance est en Allah, et c'est vers Lui que nous serons ramenés.

Ne vous réfugiez pas derrière des discours politiques stériles mais plutôt voyez vos frères qui se font massacrer de par le monde, et demandez vous si vous faites parti de ceux que l'on nomme "les croyants" :

Le prophète aleyhi salat wasalam a dit :

"Vous ne serez croyants que lorsque vous voudrez pour vos frères ce que vous voulez pour vous mêmes"

Hadith unaniment reconnu authentique

Anonyme a dit…

Tout à fait d accord avec le dernier commentaire et le lien est très intéressant...

Anonyme a dit…

Salem alikoum
Je suis contre un musulman qui massacre un autre musulman.
Je viens de lybie ou j'était accueilli les bras ouvert c'était un pays merveilleux, le jours ou j ai vu arrivé sarkozi dans ce pays, j'ai senti le grosse difficulté dans l'avenir de ce pays, les interets commun mais surtout personnel.
La syrie pour ma pars subie la révolte et le soulèvement ponctuelle est est victime de l'evolution actuelle ne pas oublié son passé aussi.
Les pays arabes sont tous victimes d'une vague qui vient de gens qui manipule par tout moyens internet et média, quand nos freres musulman auront compris cela se sera une désolation.
Aziz

Anonyme a dit…

vous avez un talent dans l'écriture
qu'Allah assite la communauté

goumayo a dit…

Je trouve que l'article résume très bien le drame qui se joue en syrie, c'est une excellente analyse. Mais je n'espère rien de la communauté internationale comme on dit, c'est de la poudre aux yeux. En tant que musulmane je pense plutôt que c'est le début de ce qui a été annoncé dans les hadiths que tout le monde connaît par coeur, les signes sont là.
Désolée pour ceux qui ne sont pas croyants, vous allez vous y faire, et bientôt vous verrez le résultat de ces soulèvements de peuple.

Anonyme a dit…

salam
c'est trés bien écrit bonne continuation inchallah

Anonyme a dit…

je suis tout a fait d'accord avec vous,ichallah c'est la justice qui va gagné a la fin,tout les peuples musulmans sont contre l'injustice qui ce passe en Syrie,nous sommes tous des frères filleh ,il ne faut pas compter sur les gouvernants occidentaux mais sur l'opinion publique pour faire la pression contre Bachar elassed

Anonyme a dit…

salam
 
jai visiter ton blog machallah j aime beaucoup fais le faire tourner porte toi l ami et vive la oumma musulmane

Syrianna a dit…

Homs 2012

Un champ de ruine, les fumées de la guerre s’élèvent. Un paysage dévasté. Et le silence. Après le tumulte des balles et des bombes, un silence enveloppant.

Les voici Seigneur, Tes martyrs. Alignés sur le sol. Des hommes. Des femmes. Des enfants.
C’est Ton nom qu’ils hurlaient quand les balles transperçaient leur chair, c’est Ton souvenir qu’ils évoquaient quand il ne restait plus de nourriture pour se remplir le ventre, c’est vers Toi qu’ils tendaient les bras pour implorer de l’aide. Ils T’ont espéré. Nul besoin en dehors de Toi Seigneur. Ils ont enduré, n’espérant de paix qu’après la mort. Y a t-il de plus belle fin que celle vécue sur le sentier d’Allah ?
Ô martyr, quand de ton corps, mutilé par la main des injustes, ton âme s’envolera aussi facilement que la goutte d’eau quitte la jarre, tu seras couronné, honneur te sera rendu. La paix soit sur toi, ami et frère.
Toi qui as eu froid, toi qui as eu faim, toi qui as eu honte.

Et ce champ n’est plus de ruine mais de Lumière. Ce décor n’est pas celui de la désolation, mais celui de la victoire. Pour l’œil qui sait voir.

La paix soit sur vous Ô martyrs, la paix soit sur vous.