Google
 

mardi 24 janvier 2017

À l'ombre



À l'ombre du cœur,
Il y a ce corps,
Voluptueux plein de désir,
Depuis ce jour ...

Sensualité chérie,
Dans ce silence,
Caressant les courbes,
Sous le soleil de la passion,

Te désirer c'est te sentir,
Depuis ce charme à l'assaut,
Une vague de solitude,
À l'espoir éternel,

T'imaginer c'est rêver,

En vain de ce vide,
De ta présence,
Une braise,
À la folie réveillée, 

Au vent des souvenirs,
Ô rossignol !
Chante, chante ...
La muse se meure,

De cet éclair,
Foudroyant l'âme,
De cette cicatrice,
Saignant une vie de mirage ...

R.A

2 commentaires:

Sally a dit…

🤐

Nacéra Youcef a dit…


BONJOUR
C'est magnifique j'aime beaucoup ce poême que je conserverai tjrs.
JE TE SOUHAITE UNE EXCELLENTE JOURNEE SOUS CE SOLEIL ECRANT.

Nacéra.
biz.