Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

jeudi 18 février 2016

A tes pieds





Me voilà enfin arrivé, en émoi,
Malgré mon état de flegme,
Pour retrouver ce moment intime,
Devenu nécessité vitale pour moi.

Regarde, je suis là, avec mon cœur,
Accepte ces présents de chrysanthèmes,
Témoin de ma passion à vie de poème,
Avant que je reprenne ma vie de bohème,

De tous les chemins menant à tes pieds,
C’est celui de mon cœur qui se pâme,
A l’idée d’être prêt de ta flamme,
Qui apaisent mon être errant nu-pieds,
  
Je ne peux empêcher la souvenance de ta lotion,
Cette chorégraphie où mon cœur fut à genoux,
Au cri désespérant devant le ciel en fusion,
Pour ce voyage imprévu fait de courroux,

Sur le chemin de la liberté, le passé défilant,
Epris par la mélancolie, mes larmes filants,
Mon esprit égraine nos mots d’amour,
Afin de se soustraire des calembours,

Le temps remonté, voilà ce premier pas,
Ce regard oublié, à présent épuré,
Qui ramène magie et passion à la réalité,
Inondé par le chagrin de mon cœur sans as,

Oui il est l’heure  du premier pas,
Comme à l’accoutumé, la gorge nouée,
Je dois me retirer, le cœur serré,
Me voilà démuni devant ce destin las,

Dans ce silence, le ciel pleure avec moi,
La solitude m’appelle sans toi,
Malgré ma douleur arrosée,
Avec  mes larmes estimées,

Je ne peux oublier, ce sourire, ce regard,
Comment taire, cette tendresse d’égard,
Je ne vis qu’à travers nos souvenirs  vivants,
Tout me ramène à toi malgré le fêlant,    

Ici à tes pieds, je t’admire,
De mes sentiments, ivre,
Je bois le calice jusqu’à la lie,
Pour tant d’inconstance sous pli.

Je rêve souvent de toi,
Si tu savais, de toi à moi,
Je me surprends à espérer,
Un câlin tel un enfant apeuré.

Tu es là, de marbre, sur le flanc,
Drapée, pour ce voyage, tout de blanc,
Tel un pèlerin espérant la pierre,
Cachée par le voile de la terre,

Je reviendrai sans faute promis,
Caresser ce drap de terre qui est tien,
Te prouver ma passion de lien,
Malgré un destin sans permis.

Repose-toi ô belle âme, à la merci tu l’es là,
Mes Fatiha et invocations te sont destinées,
Espérant pour toi la plus belles des grâces,
Pour une miséricorde sans égale de la part d’Allah.

 
 R.A

19 commentaires:

Gul C a dit…

Un voyage spirituel à couper le souffle !
Poétiquement parlant tu es la perle de la littérature . Ta plume est incomparable et unique.

Sana a dit…

Salem 3aleykoum warahmatouLAHI wabarakatouh
Akhi ton récit ma donner les larmes aux yeux... je me retien pour pas pleurer.
C'est très touchant.. un mélange d'émotions...tristesse..amour...soulagement...
Waouuuw j'ai pas d'autre mots c'est tellement beau je suis une accro de tes écrits...
Qu'ALLAH te protége et te comble de bonheur
Salem 3aleykoum

Luna Shems a dit…

Salam,
C'est de toute beauté ...Tu parviens toujours par toucher notre cœur ...C'est un privilège de te lire ...
Barakatu Allah houfik.

Anonyme a dit…

Ce poème sonne comme une épitaphe, un adieu à un être cher.
C'est un bel hommage.

Mymies a dit…

Lorseque l'on a perdu un être cher, on ne peut qu'être touchè par ton magnifique poème , tu as su poser des mots sur nos douleurs qui étaient alors jusqu'ici indescriptibles.. Merci infiniment

Baba baboush a dit…

C'est trop beau ❤❤

Anonyme a dit…

Je lis tes écrits toujours avec émoi, à travers ta plume tu nous emmène avec toi, voyageant dans tes plus belles émotions. Ravis une nouvelle fois de partagé celà avec toi et tout tes lecteurs. Je partage l'avis d'une ou d'un de tes lecteurs," Poétiquement parlant tu es la perle de la littérature. Ta plume est incomparable et unique ".
-S

Shai Sama a dit…

Dès la première lettre on sait que l'on s'engage dans un voyage magnifique. On se voit vivre chaque émotion au fil de la lecture. C'est comme un je te quitte pour mieux te retrouver.
Cependant il faut également prévoir un dictionnaire car le choix des mots témoigne une adresse et d'un savoir faire de la part de l'auteur.

On apprécie et félicite le talent!

kandi diawara a dit…

Salam aleykoum
Comme d'habitude tes poèmes son un délices pour les yeux et l'esprits ont se promène avec toi tout au long du poème

Adama Baradji a dit…

Quel beau texte! Ce texte concerne tout le monde et nous donne des émotions. Il exprime la douleur, la tristesse de ce moment avec douceur.

Anonyme a dit…

Yine çok güzel olmuş :)

Anonyme a dit…

Merci
ça fait rever
on peut sentir la pureté du coeur et de l'ame
c'est réel et magic au meme temps
sublime
bonne continuation :)

Sally a dit…

Superbe, très touchant

Dounia a dit…

Waouu Macha ´ALLAH tu as une très belle plume, tu m'as émue aux larmes, je t'ecourega à continuer c'est magnifique 👍🏼

Anonyme a dit…

Très beau texte, vraiment, il transporte subhanaAllah..

Anonyme a dit…

Saleym Aleykoum .
belle plume !!..Des les premières lignes j'ai compris que vous rendez visite à un mort La dernière demeure.. Q'Allah accorde tes invocations...Car l'âme n'a besoin que de ça Sbhan'allah ..on ne s'arrête jamais d'aimer quelqu'un on apprend juste a vivre sans par la grâce D'Allah..Tout lui appartient L'hamdulyleh ..Bravo très touchant et réaliste Merci.Très beau poème.

Anonyme a dit…

Ta plume dégage beaucoup d'émotion mon frère ...
Une connexion totale entre toi ,tes mots et celui/celle qui lit ton receuil ...
Avec les temps qui courent , c'est bon d'avoir une proximité de la culture des mots ;))
Merci beaucoup mon frère 🌹👍
Fayza32

Mon carnet de citations a dit…

Bonsoir,enfin je passe lire votre texte et comme d'habitude votre prose vient du coeur et parle au coeur. La perte d'un être aimé nous invite à trouver les mots justes pour dire ce que l'on n'a pas toujours su dire de son vivant.La peine et le vide encouragent l'introspection qui s'avère souvent salutaire pour pouvoir avancer dans la vie que Dieu a choisi pour nous.Puisse Dieu vous accorder par sa grâce les forces nécessaires pour continuer à exprimer en prose vos regrets et vos espérances.Au plaisir de vous lire à nouveau je reviendrais prendre le temps de lire vos écrits publiés pendant mon absence.@isa_biblio

tina a dit…

Je suis bouleversée aux larmes par ce poème, tu réussis toujours à faire ressortir toutes ses émotions qui sont d'une telle force à travers ta plume. Cet homme souffre et le seul apaisement qu'il trouve est de retourner vers cette femme enterrée sous terre. Le besoin de la retrouver être au plus proche d'elle pour garder le seul contact qu'il peut malheureusement avoir maintenant. Je ne sais comment exprimer ce que je ressens tellement les émotions sont puissante quand je te lis mais il est sur que tu as un talent incontestable, une pure merveille comme je l'ai si souvent dit. C'est un privilège pour moi de pouvoir te suivre sur ce blog ;-)