Google
 

mardi 6 février 2018

L'ardent désir



Il y a ces instants, où je n'ai su te dire l'ardent désir de mon cœur,

Il y a ces moments, où je n'ai su te dire la folie de ma passion qui habite mon âme

Ma folie, ma passion, mon désir se nomme :

« Je t'aime » comme le jasmin.
« Je t'aime » comme la rose.
« Je t'aime » comme ces parfums exotiques.
« Je t'aime » comme ce phalène qui vole vers les flammes.« Je t'aime » comme ce caïque qui embrasse l'océan, la mer agitée. 


Comment te dire simplement « je t'aime » sans allusion, sans métaphore ?

J'ai peur de te faire fuir par le poids de mes mots, la dose de l'intensité, de la simplicité,

Il m'est plus facile de te dire « Je t'aime » comme autant d'étoiles qui accompagnent la nuit céleste, la lune majestueuse.


Dans ma ville attristée, sur les toits de Paris, sans que je puisse te murmurer un « je t'aime »

J'ai tissé pour toi sept ciels de poésie sur les tapis d'orient,

Dans l'apside de chaque ciel, il y a ces vers qui me renvoie l'image de ton visage.

Tel un ascète en prière reclus dans son monastère, je suis ivre de tes souvenirs,
comme l'amant que le vin ne peut consoler. 

J'ai parcouru mille fois le tour de mon chapelet, de toi, je comble l'infini étendu de mon désert, de mon âme. 


Lorsque ma plume se lève pour t'écrire, le soleil se refroidit

Et les temples entonnent des chants religieux qui décomposent mon cœur de regrets

Lorsque mon encre coule sur la pointe de ma plume amoureuse pour te dire mon secret,

La terre se pétrie, se compose avec la pluie de mon chagrin,

Le ciel étale les couleurs à l'image de tes yeux qui animent encore le cœur de mes souvenirs...

R.A

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne sais comment te dire c'est beau sans te faire fuire!!!! C'est vraiment un bonheur pour les yeux!!!! JE suis vraiment époustouflée!!

--This is her (Z-V)

Anonyme a dit…

Comme Z-V je teouve ta poésie époustoufflante. Magnifique !

Narimene a dit…

Tellement bien écrit..:)

Anonyme a dit…

Alors la jeune musulman, tu as tiré sur mon âme! Je pense que celui-ci est mon favori
bien à toi,