Vos Poèmes Sélectionnés

Google
 

mercredi 28 avril 2010

Quel regard sur l’homosexualité dans nos sociétés modernes ?


Par état de fait, l’esprit « bien pensant » qui aurait tout compris de la « modernité » devrait accepter à bras ouvert l’homosexualité comme comportement normal et positif pour la société en générale. Toute opposition, dénonciation ou critique allant à l’encontre de l’homosexualité fait de vous un homophobe déclaré ou en puissance. Le matraquage médiatique à travers les films, les festivals, les gay prides et autres événements mettant l’homosexualité en lumière font que les esprits sont confus, contraints et forcés à une prise de conscience dupée à la source.

Il est évident que ceux qui portent l’espoir de la vie et de l’avenir de l’Homme en eux ne peuvent qu’être contre l’homosexualité qui est la négation de la vie et de sa reproduction naturelle. Malheureusement, nos hommes politiques ont perdu tout courage pour préserver la société de ces déviances et de ces comportements contre-nature. Les plus courageux sont de timides passifs qui ont peur de compromettre leur avenir politique s’ils allaient trop loin dans la dénonciation de cette dernière. Ce qui est grave c’est l’impact chez certains musulmans qui commencent à trouver que finalement c’est un phénomène en vogue comme un autre et que les gays et lesbiennes sont sympathiques finalement. On préfère accepter cette réalité qui s’affiche et veut s’imposer plutôt que de la dénoncer et préserver nos enfants de ces déviances sexuelles immondes.

Le point de vue de l’Islam est clair et net sur le sujet, jamais l’homosexualité ne sera perçue comme une normalité. Tant qu’il y aura un brin de sincérité dans le cœur des musulmans, l’homosexualité sera condamnée et dénoncée. Si l’homme avance dans la modernité matérielle, il reste égal à lui-même dans sa nature propre. Il faut que les musulmans et les non musulmans qui partagent les mêmes convictions à ce sujet, aient le courage d’affirmer leur position sans crainte ni honte dans le respect des libertés que nous donne la république.
Par principe, les valeurs que défend l’Islam sont des valeurs de juste milieu qui tend à préserver l’individu, la famille et la société de toutes déviances qui pourraient engendrer perversité et corruption des mœurs. Il est évident que nous parlons ici de l’homosexualité en France mais aussi dans les pays arabes, et majoritairement les pays se disant musulmans. Là où la pratique homosexuelle existe, même si l’espace public est préservé pour le moment dans les pays musulmans. L’hypocrisie et l’aveuglement voulus des dirigeants « musulmans » font que les pratiques sont tolérées par duplicité. Les pays majoritairement musulmans qui sont très loin d’appliquer les préceptes de l’ISLAM, encouragent d’une certaine manière l’homosexualité en n’offrant aucune alternative aux jeunes dans leurs rapports au sexe opposé. La non-mixité demeure par tradition et non par conviction profonde du sens même que l’Islam enseigne.
Si les cœurs et les esprits ne sont pas formés pour comprendre de telle disposition sociétale, alors cela produit les effets inverses à ceux escomptés. Si l’état n’organise pas l’éducation et ne permet pas de faciliter les mariages ou les unions légales pour les plus démunis, alors les risques de perversion et de corruption des mœurs seront de plus en plus importants. Nous pourrions imaginer des prêts à taux zéro pour ceux qui non pas les moyens financier pour réaliser leur mariage et leur fonder leur foyer, il faut encourager à dépasser les coutumes artificielles qui obligent à dépenser des sommes exorbitantes lors des mariages. Ce ne sont pas les idées qui manquent mais une vrai politique d’éducation à tous les niveaux de la société afin de contenir l’homosexualité et ses dérives. L’homosexualité est une réalité malheureusement dans beaucoup de pays musulmans. Ce sujet est encore très tabou dans les sociétés musulmanes. Il est urgent d’ouvrir les yeux et de prendre des mesures adéquates pour contenir ces pratiques contre-nature.

Nous sommes dans une société de droit et de liberté certes, mais non sans limite. Si un individu, homme ou femme peut importe, à des penchants homosexuels, cela ne doit pas transpirer dans la sphère publique. Il faut défendre les valeurs qui préservent notre espace commun de toute perversité et corruption morale. Nos pratiques intimes et comportements sexuels doivent rester dans le domaine privé. Les soutiens artificiels et autres lobbies gays et lesbiens grignotent chaque jour un peu plus l’espace public. Le comble c’est leur insistance au droit au mariage et à l’adoption. Pour l’occasion nous avons des pseudos experts de l’enfance, des scientifiques qui viennent en renfort afin de démontrer par a+b que l’impact sur les enfants est sans risque majeur….que ce qui compte finalement pour l’enfant c’est l’amour véhiculé. Les troubles psychologiques et l’orientation sexuelle de l’enfant élevé dans de tels environnements sont minimisés aux yeux de certains.

Il est incontestable que les critiques seront à la hauteur d’une averse vociférant à mon encontre, mais je ne suis ni le premier, ni le dernier à dénoncer l’homosexualité comme une perversion et un déséquilibre allant à contre-nature. Isabelle Levy décrit et analyse justement à travers les différentes croyances et religions dans son livre « Soins et Croyances », les spiritualités et les religions - des courants majoritaires de l’hindouisme, du bouddhisme au judaïsme, au christianisme et à l’islam - toutes prohibent et condamnent l’homosexualité. L’immense majorité des rabbins s’expriment en ce sens, de même que le Pape et jusqu’au Dalaï-lama qui a également condamné l’homosexualité. Pour toutes ces traditions, comme c’était d’ailleurs le cas pour Freud (qui parle de « perversion »). Le Pape de la psychanalyse pour qui l’homosexualité est considérée comme « contre-nature », « l’expression d’un déséquilibre » dans l’évolution de la personne et l’homosexualité est moralement condamnée pour cela. Cela reste l’opinion largement majoritaire de toutes les spiritualités et de toutes les religions, et l’islam ne fait pas exception. Il serait insensé de vouloir nier ces faits, contredire les textes et imposer certaines contorsions intellectuelles aux croyantes et croyants afin qu’ils puissent prouver qu’ils sont à même de vivre avec leur temps comme le dit si bien Tariq Ramadan.

La force des Musulmans résident dans le Coran et la Sunna du Prophète (sav), qui sont clairs à ce sujet, pour ceux qui auraient encore quelques doutes. Le musulman ne transige pas sur les principes pour plaire ou suivre les déviances inacceptables de la société en perte de valeurs et de repères.

En tant que citoyen français et européen nous avons le droit de dénoncer ce que nous pensons être injustes pour l’avenir de notre vivre-ensemble. Les médias et les courants influents soutenus par les lobbies gays et lesbiens, cherchant à mettre les musulmans face à un dilemme : le choix de leur intégration qui serait sine-qua-none à leur acceptation ou non de l’homosexualité et le choix d’être taxé d’homophobe. L’Islam n’est pas modulable par une quelconque dichotomie pour paraître plus moderne et ouvert. La vraie modernité pour le musulman c’est la mise en conformité des avancées technologiques et spirituelles avec l’essence même de l’Islam. Si les musulmans succombent par fatalisme face au harcèlement médiatique qui stigmatise sans retenu toute forme d’opposition à l’homosexualité, c’est parce qu’ils ont réussi à créer chez certains la scission entre la dimension politique et spirituelle de l’Islam qui est par essence monolithique. Être Musulman, c’est vivre l’Islam en adéquation avec ses principes indivisibles de son savoir être. La « séparation de l’église et de l’état » comme concept est impossible à admettre en Islam d’un point de vue théologique que juridique. Le message de l’Islam est consubstantiel à la dimension politique sans équivoque. Certain souhaite nous faire admettre que l’on peut épurer une partie des sources Islamiques afin de créer un Islam de France ! Il est évident que pour tout musulman sincère l’Islam est par essence l’Islam que toute déclinaison est trahison de la quintessence même du message.

Que dire de ces offensives malsaines et de ces harcèlements idéologiques, orientés pour courber l’échine du mental face à l’imposition d’une homosexualité comme référence normative. Le prix de la modernité et de l’intégration pour les musulmans seraient de renier et de dénoncer les passages du Coran et de la Sunna qui condamnent l’homosexualité ? Nul n’a le droit dans les sociétés modernes à l’affirmation de ces convictions profondes sans être étiqueté et stigmatisé d’homophobe ? Respecter la personne ou avoir le droit d’ignorer ces déviances ne suffit pas, il faut que le musulman accepte de sacrifier l’essentiel de ces convictions sur l’autel de la soit disante « modernité ». Pour être un bon musulman intégré, on nous demande d’accepter la promotion de l’homosexualité pour entrer dans le cercle « vertueux » des modernes. Nous n’avons pas besoin de connaitre les penchants sexuels des uns et des autres pour avoir le droit au respect et à la tolérance. Que des êtres s’adonnent à ce genre de pratique chez eux, ne nous incombe en rien, tant que cela n’est pas affiché sur la place publique qui est un espace de partage et d’échange dans les limites des droits et des devoirs réciproques de chacun. Nul n’a le droit de s’immiscer dans la sphère privée de tout un chacun. Cet espace intime est un champ que l’Homme laboure à sa guise, mais dont les actes seront jugés uniquement par Allah, tant qu’ils restent à l’insu des regards des Hommes.

Il est important pour tout musulman de faire attention à tout jugement hâtif qui ne ferait aucun distinguo entre les actes et la personne elle-même. Si nous avons le droit de juger et de condamner les actes, il appartient uniquement à Allah de juger la personne. Nulle ne peut dire si la personne que nous jugeons aujourd’hui, ne sera pas meilleure que nous dans sa relation à Allah demain.


R.A

31 commentaires:

Rita Pitton a dit…

Bonjour jeune musulman et mille bravos pour l'éclairage que tu fais sur l'homosexualité ténébreuse .

Née dans dans la religion chrétienne je me suis ensuite initiée à la Haute Philosophie Spirituelle qui insiste sur la loi fondamentale de la Nature de complémentarité des sexes .
Il nous faut résister de toutes nos forces à cette déviance sexuelle .Bon courage .Rita http://ritapitton.hautetfort.com

Muslim News a dit…

Merci Rita pour tes encouragements et ton soutien. Pour contenir ce fléau nous avons besoin de toutes les bonnes volontés. L’avenir de nos enfants dépend des combats de choix de société que nous menons aujourd’hui…..

Amicalement

R.A

Muzzy a dit…

Pire encore mon cher ami, on essaye de bourrer le crane de nos pauvres enfants, avec de la propagande homo dans nos ecoles primaires, alors qu`en meme temps on leurs donne des lecons de sexualite. Comment un gamin de 10 ans peut t il comprendre une tel chose ??? Recemment un prjoet a fleurit en france, une belle propagande a la con, un dessin anime. Poétique et adapté » pour son réalisateur, « une intrusion dans l'intimité de jeunes enfants », selon ses détracteurs, et "une cochonerie " por moi !!! Film d'animation destiné à sensibiliser les élèves des classes de CM1 et de CM2 contre l'homophobie, Le Baiser de la lune de Sébastien Watel crée la polémique avant même d'être terminé. ou va le monde ?????? felicitation pour ton article tres bien ecrit et offrant l`opportunite a des gens qui ont le courage de penser et de se faire leur propre opinion d`avoir une reflexion sur ce sujet qui en vaut la peine..... et dire Non a la Police de la pensee !!!!!

Anonyme a dit…

Voila une très belle démonstration du "penser libre" du monde musulman contemporain et plus rétrograde que jamais.

Les religions sont les mères de tous les vices.

Anonyme a dit…

Tant d'intolerance me parait incroyable ! Votre peur est irrationelle !

Precision :
En 2001, le Dalai Lama est revenu sur ses propos en declarant que "...il n'y a aucune raison de rejeter les homosexuels ou d'avoir envers eux une attitude discriminatoire."

Anonyme a dit…

Post hallucinant, la haine des homosexuels totalement décomplexée, un terreau pour des théories aussi scandaleuses à l'intention des Musulmans.
Ne venez pas vous plaindre d'islamophobie !
Charles.

Anonyme a dit…

Il n'est pas d'esclave mieux enchaîné que celui qui se croit libre.

Mais il est bien gavant cet esclave avec ses considérations morale d'un autre age sur l'homosexualité ou comment empêcher ceux qui l'aspirent d'accéder à leur bonheur au détriment de personne d'autre.

Anonyme a dit…

A quand la lapidation !

Votre article reflète une haine aussi "immonde" que votre qualificatif.
Vous renvoyez ces hommes et ces femmes à "l'enfer" de leur vie ; vous leurs indiquez hypocritement le "cheytan" pour assouvir leur attirance ! Vous ne leurs accordez aucune compassion et leurs refusez la vrai foi !

Non l'homosexualité n'est pas "contre nature" et Allah a fait ces hommes et femmes ainsi. Nul ne peut se substituer à l'Unique, au Créateur des Univers. Personne ne peut s'opposer à la destiné d'un frère ou d'une sœur; c'est à chacun d'influer son comportement et à reprendre un chemin droit auquel le miséricordieux, le Très miséricodieux nous invite individuellement.

Il m'était apparu qu'un Muslim ne devait pas jeter l'anathème sur un de ses frères ou une sœurs : que faites-vous avec vos paroles vengeresses !

Muslim News a dit…

Il faut lire avant de faire une critique sans fondement, c'est tout ceux qui sont contre mes point de vu qui ont de la haine à revendre... je ne fais qu'exprimer mon opinion...
Il suffit de lire mon dernier paragraphe pour comprendre mon approche sur le regard et le jugement. Je répète ce que j’ai écris pour ceux qui ne sont pas allés jusqu'au bout de mon article ; « Il est important pour tout musulman de faire attention à tout jugement hâtif qui ne ferait aucun distinguo entre les actes et la personne elle-même. Si nous avons le droit de juger et de condamner les actes, il appartient uniquement à Allah de juger la personne. Nulle ne peut dire si la personne que nous jugeons aujourd’hui, ne sera pas meilleure que nous dans sa relation à Allah demain ».

R.A

Anonyme a dit…

"Si nous avons le droit de juger et de condamner les actes" : non, vous ne pouvez pas dire ça au sujet de l'homosexualité, car elle n'a pas vocation à être jugée, condamnée ou critiquée en tant que telle. Comme on ne peut pas juger et condamner un homme pour être né homme. L'homosexualité fait parti de l'identité même de la personne, comme son sexe, sa couleur de peau ou sa couleur de cheveux. L'homophobie, puisque c'est de ça dont il s'agit n'est pas une opinion valable et banale. On ne peut pas être contre l'homosexualité. Tout au plus, on peut être gêné, on peut être troublé, on peut avoir envie de détourner les yeux. Maintenant, rien ne vous empêchera jamais d'être "contre" l'homosexualité ; il n'en demeure pas moins que c'est mal. Si ça ne vous empêche pas de dormir, c'est dommage, surtout si vous vivez dans une démocratie ou la loi de Dieu est inférieure à la loi des hommes. Mais sachez juste que ça ne m'empêchera pas non plus de dormir, que je ne fais de mal à personne et que j'attends pas après vous pour vivre !

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec vous pour dire que les musulmans ne doivent pas accepter la modernité seulement pour "s'intégrer" et que ce serait ainsi vendre leur foi.

Pourtant, je ne suis pas d'accord avec beaucoup de choses parmis celles que vous dites. Comme vous êtes d'accord pour dire que seul Allah peut juger ce que les hommes portent réellement en leurs coeurs, je pense cependant qu'il ne sert à rien de discuter avec animosité de vos propos comme certains l'ont fait et c'est pourquoi je vais essayer de vous exprimer ce en quoi je ne suis pas d'accord avec vous, calmement. En effet si vous pensez que seul Allah est juge, je ne peux pas me permettre de vous considérer comme un croyant qui ne serait pas sincère et prêt à m'écouter.

Je suis moi-même choqué que l'on puisse diffuser des clips à des enfants à l'école pour les sensibiliser sur quelque chose qui devrait être vu sous un angle totalement différent : celui du respect de l'autre en général et pas spécialement du respect de l'homosexuel ou de je ne sais quelle minorité. Je suis choqué par ceci de la même façon que je suis choqué par les pubs qui mettent en scène le corps de la femme de façon vulgaire : le sexe n'a pas vocation à être étalé devant tous, comme on le fait systématiquement dans cette société.

Cependant, je voudrais juste vous dire que tout n'est pas aussi simple que ce que vous croyez (ou du moins, semblez croire). D'une part, si on n'est pas obligé de faire de la défense des homosexuels quelque chose d'outrancier comme la gay pride ou de mettre en scène du sexe à la télévision pour ceci, je pense qu'il est tout de même important que chacun respecte l'autre. Je peux attester que je n'ai pas d'homosexuel qui ai pu m'influencer dans mon entourage, et que de par l'éducation que j'ai reçu rien n'a pu "m'inciter" à devenir homosexuel (au contraire, tout m'aurait incité à être hétéro) et croyez moi ça ne m'amuse pas particulièrement de l'être. Seulement j'ai la sensation que je n'ai pas vraiment eu le choix, et le seul choix que j'ai, c'est celui de ne pas céder à cette orientation. En effet, j'ai été jusqu'à maintenant parfaitement incapable de ressentir de l'amour pour une femme et je ne vois pas pourquoi cela changerait. En ce sens, juger les actes de quelqu'un qui n'a pour choix soit d'être homosexuel soit de réfréner sa sexualité et donc de ne pouvoir connaître l'amour (en couple s'entend, car il reste possible de connaître l'amitié ou l'amour de dieu) est quand même quelque chose que je trouve relativement aisé pour celui qui n'a pas connu, comme moi le fossé entre son désir de respecter sa foi et d'autre part son désir de connaître quelqu'un avec qui partager sa vie. Car certains homosexuels ne pensent pas qu'au sexe comme un cliché voudrait le laisser penser, mais aussi à l'amour. D'autre part, ce côté "inné" m'amène à vous affirmer que toute la "propagande" possible ne rendra pas vos enfants homosexuels, comme un lecteur semblait penser.

Anonyme a dit…

(suite du commentaire précédent) Puis, vous utilisez le terme de déviation immonde. D'un point de vue personnel je trouve que ce sont des termes extrêmement forts : vous avez cependant le droit de penser ce que vous voulez. Pourtant je pense que mon avis sur la chose peut vous intéresser. En tant que croyant, j'ai la conviction que même si l'homosexualité est quelque chose de mal d'un point de vue religieux, elle n'engage le salut que de celui qui la pratique et ne cause pas de tort à autrui. Le terme est donc quand même extrêmement véhément : pourtant qui est le plus déviant, l'hétérosexuel qui n'a que faire de son prochain ou l'homosexuel qui tente chaque jour de lutter contre lui-même pour offrir ce qu'il a de meilleur aux autres ? Dans la mesure ou le deuxième n'a contrairement au premier aucune influence néfaste sur l'épanouissement de son prochain, je pense quand même qu'il y a des chose qui méritent beaucoup plus l'emploi du terme "déviation immonde". Après, je ne peux pas savoir si j'ai raison de penser ainsi, pourtant, c'est une de mes convictions.

Enfin, dans la mesure où la justification que vous donnez à vos propos (l'homosexualité mènerait à l'extinction de l'humanité si tout le monde la pratiquait) j'aimerais savoir ce que vous proposez à celui qui, prenant acte de ceci, pour respecter sa croyance, préfère l'abstinence et ne participe donc ainsi pas plus à la reproduction... Une troisième solution (tenter d'aimer une femme pour ainsi avoir des enfants et participer à la vie) me semblant quelque chose d'irréalisable, voire d'hypocrite envers cette femme...

Anonyme a dit…

Je ne suis ni musulman ni homosexuel. Mais voici mon avis. Franchement l'homosexualité existe de tous temps, et cela suffit à prouver que la crainte que la reproduction naturelle de l'espèce humaine soit compromise est ridicule. Cette crainte confond sexualité et reproduction, ce qui n'est pas la même chose ! Ensuite, et même si c'était vrai, serait-ce forcément une mauvaise chose de limiter un peu l'expansion des humains, qui selon certains scientifiques sont déjà trop nombreux ce qui produit de nombreux phénomènes de dérèglements dont on nous rebat les oreilles ?

emiboot a dit…

Ce n'est pas une question de foi, de perversité ni de rien de ce genre. Quel dommage de voir cela ainsi... Ce n'est même pas un choix.
C'est la nature, on retrouve la même proportion d'homosexualité chez les animaux sauvages, et d'asexualité (absence de libido) qui sont, soit dit en passant 1% de la population, c'est ainsi, comment dire, c'est la vie c'est la nature - pas celle qu'on fantasme, la vraie. NOTRE NATURE. Si certains n'ont pas vocation à se reproduire, qu'importe ! il y a environ 7% d'homosexuels dans le monde, et la proportion reste étrangement stable.
Vous refusez l'évidence, libre à vous d'être aveugle et d'avoir ce rejet au cœur, vous l'avez librement choisit, sachez juste que vous l'exercez au détriment d'autre humains, que vous faites souffrir des gens, des entités biologiques, sapiens, légitimes car naturellement là, et soumises au même loi de la nature que nous tous.
Ce "nous tous" implique d'ouvrir les yeux sur la merveille de variétés que nous offre ce monde. Pas d'essayer de faire en sorte que tout le monde fasse pareil, ou souffre en essayant, je pense.

Rita Pitton a dit…

Les homos ont saboté mon blog car ils ont peur de moi .Cela dit je reviendrai encore plus lumineuse après mes vacances .C'est pas les homos qui me feront taire car je travaille pour l'ETERNEL .

Sachez que ceux qui sont EVEILLES et qui donc comprennent l'architecture de l'Univers ( IMMANENCE ET TRANSCENDANCE ) se font un devoir d'éduquer leurs frères homos leur faisant comprendre que les humains sont dans inéluctablement dans un cycle évolutif spirituel , qu'ils doivent sortir de cet état inférieur spirituel qu'est l'androgynat des Esprits Immanents de la Nature pour monter vers la Transcendance .

Nous devons empêcher ces homos d'embrigader et de pervertir nos enfants par la presse écrite et audio ,par le cinéma , les parades ,le Droit, à l'école etc etc .Nous devons les combattre et les rééduquer .Le Senegal musulman et chrétien est un exemple à suivre .
Merci de votre attention . Rita l'EVEILLEE .

Anonyme a dit…

Ras-le-bol de la propagande hétéroflic!

Anonyme a dit…

Rita l'EVEILLEE rien que le nom fait peur... tu te crois porteuse d'un message? tu te crois meilleure que les autres? Je vais te dir mon sentiment si un dieu existe , lui seul est juge , lui seul juge de ce qui est bon ou mauvais mais ses pretendus messagers qui sont ils pour véhiculer une verité? Bref moi ce qui me dégoute ce n'est pas dieu car aprés tout dieu n'est que paix et amour mais c'est la religion. Les religieux se disent ouverts d'esprits mais combattent les différences, les homos c est " pas bien", l'islam c est "pas bien". Je vais te dire remets toi en question et essaie de découvrir si il existe le vrai message de dieu. J'espére que tu avanceras dans la vie et avec le temps acceptera les différences car aprés on est libre d'aimer un homme ou une femme tant que cet amour est partagée. Bref je suis ecoeuré que l'on vuille s'approprier dieu qui doit certainement etre trés décu de ses soit disants messagers

Anonyme a dit…

Rita l'EVEILLEE rien que le nom fait peur... tu te crois porteuse d'un message? tu te crois meilleure que les autres? Je vais te dir mon sentiment si un dieu existe , lui seul est juge , lui seul juge de ce qui est bon ou mauvais mais ses pretendus messagers qui sont ils pour véhiculer une verité? Bref moi ce qui me dégoute ce n'est pas dieu car aprés tout dieu n'est que paix et amour mais c'est la religion. Les religieux se disent ouverts d'esprits mais combattent les différences, les homos c est " pas bien", l'islam c est "pas bien". Je vais te dire remets toi en question et essaie de découvrir si il existe le vrai message de dieu. J'espére que tu avanceras dans la vie et avec le temps acceptera les différences car aprés on est libre d'aimer un homme ou une femme tant que cet amour est partagée. Bref je suis ecoeuré que l'on vuille s'approprier dieu qui doit certainement etre trés décu de ses soit disants messager

nemo a dit…

Pour ceux qui n'ont lu Freud qu'en diagonale et s'en servent pour défendre la thèse que l'homosexualité est une perversion, je ferai 2 peties explications:
Freud a écrit 3 essais sur la théorie sexuelle, pour lui, la sexualité humaine en elle-même est une perversion (qu'elle soit homosexuelle, heterosexuelle,etc...)et le terme perversion au niveau psychanalytique n'a rien à voir avec le terme que nous utilisons couramment, en fait il s'agit plus simplement de dire que la sexualité humaine est attachée à un gain de plaisir plus que de reproduction...
2ème point, un petit rappel de 1935 écrit par Freud
"l'Homosexualité[...]n'est ni un vice, ni un avilissement et on ne saurait la qualifier de maladie.[...]C'est une grande injustice de persécuter l'homosexualité comme un crime et c'est aussi une cruauté."
de plus en ce qui concerne la perversion, je vous conseille de mieux relire 3 de ses écrits abordant l'homosexualité...

Il y a vraiment des choses qui sont insupportables d'entendre encore à nôtre époque, surtout lorsqu'elles sont déformées afin de valoriser un certain discours.

Autant vous dire que je ne puis en aucune sorte cautionner vôtre jugement, car pour moi il s'agit bien d'un jugement de personne (dont vous vous défendez bien-sur...)puisque ne connaissant en rien les fondements de l'homosexualité...

de plus vous vous basez sur le fait que la sexualité homosexuelle n'est pas à visée reproductrice, je vous renverrai donc à vôtre propre sexualité ainsi qu'à celle de quasiment tous les êtres humains, qui ont plutôt une sexualité à visée d'acte d'amour ou de plaisir et non forcément reproductrice sinon, il y a bien longtemps que nous aurions un soucis avec le nombre d'enfants mis au monde au cours d'une seule vie... Je suppose donc que vous condamnez quasi la totalité de la population humaine...
Que les personnes homosexuelles vous dérangent, vous effraient, que vous ne les compreniez pas, je le conçois tout à fait... Que vous les condamniez à rester hors de la vie publique, vous ne le pouvez, en ce sens qu'elles en ont le droit et que de toutes façons elles font déjà parti de cette vie publique sans même souvent que vous le sachiez... Elles s'occupent déjà de vos enfants en milieu scolaire, de vous et de vos proches dans les secteurs médical et social, sans parler que vous les côtoyez au travail, et très certainement aussi parmi vos proches, quoique vous en pensiez...

Il y a des évolutions de mentalité qu'il est important de lancer... Tout comme il y a des années la terre était considérée comme plate par la majeure partie des religions, les personnes contre-disant ce soit disant fait étaient tout simplement tuées...cela a mis du temps mais c'est un fait communément admis maintenant qu'elle est bien ronde...
et bien nos hommes politique ne sont pas en manque de courage ils acceptent juste un état de fait qui est que l'homosexualité a toujours été présente dans toutes civilisations, n'a jamais menacé en rien l'espèce et surtout qu'elle n'est pas un choix délibéré... Donc évoluez comme l'ont fait vos ancêtres, et faites preuve d'un peu plus d'ouverture d'esprit à vos peurs profondes afin de passer outre afin de découvrir la richesse que beaucoup d'êtres humains peuvent apporter à cette terre.
Je vous souhaite juste d'accéder à cette illumination qui vous remplira d'une très grande quiétude...

nemo a dit…

Pour ceux qui n'ont lu Freud qu'en diagonale et s'en servent pour défendre la thèse que l'homosexualité est une perversion, je ferai 2 peties explications:
Freud a écrit 3 essais sur la théorie sexuelle, pour lui, la sexualité humaine en elle-même est une perversion (qu'elle soit homosexuelle, heterosexuelle,etc...)et le terme perversion au niveau psychanalytique n'a rien à voir avec le terme que nous utilisons couramment, en fait il s'agit plus simplement de dire que la sexualité humaine est attachée à un gain de plaisir plus que de reproduction...
2ème point, un petit rappel de 1935 écrit par Freud
"l'Homosexualité[...]n'est ni un vice, ni un avilissement et on ne saurait la qualifier de maladie.[...]C'est une grande injustice de persécuter l'homosexualité comme un crime et c'est aussi une cruauté."
de plus en ce qui concerne la perversion, je vous conseille de mieux relire 3 de ses écrits abordant l'homosexualité...

Il y a vraiment des choses qui sont insupportables d'entendre encore à nôtre époque, surtout lorsqu'elles sont déformées afin de valoriser un certain discours.

Autant vous dire que je ne puis en aucune sorte cautionner vôtre jugement, car pour moi il s'agit bien d'un jugement de personne (dont vous vous défendez bien-sur...)puisque ne connaissant en rien les fondements de l'homosexualité qui ne sont en rien un choix pour l'être...

de plus vous vous basez sur le fait que la sexualité homosexuelle n'est pas à visée reproductrice, je vous renverrai donc à vôtre propre sexualité ainsi qu'à celle de quasiment tous les êtres humains, qui ont plutôt une sexualité à visée d'acte d'amour ou de plaisir et non forcément reproductrice sinon, il y a bien longtemps que nous aurions un soucis avec le nombre d'enfants mis au monde au cours d'une seule vie... Je suppose donc que vous condamnez quasi la totalité de la population humaine...
Que les personnes homosexuelles vous dérangent, vous effraient, que vous ne les compreniez pas, je le conçois tout à fait... Que vous les condamniez à rester hors de la vie publique, vous ne le pouvez, en ce sens qu'elles en ont le droit et que de toutes façons elles font déjà parti de cette vie publique sans même souvent que vous le sachiez... Elles s'occupent déjà de vos enfants en milieu scolaire, de vous et de vos proches dans les secteurs médical et social, sans parler que vous les côtoyez au travail, et très certainement aussi parmi vos proches, quoique vous en pensiez...

nemo a dit…

Pour ceux qui n'ont lu Freud qu'en diagonale et s'en servent pour défendre la thèse que l'homosexualité est une perversion, je ferai 2 peties explications:
Freud a écrit 3 essais sur la théorie sexuelle, pour lui, la sexualité humaine en elle-même est une perversion (qu'elle soit homosexuelle, heterosexuelle,etc...)et le terme perversion au niveau psychanalytique n'a rien à voir avec le terme que nous utilisons couramment, en fait il s'agit plus simplement de dire que la sexualité humaine est attachée à un gain de plaisir plus que de reproduction...
2ème point, un petit rappel de 1935 écrit par Freud
"l'Homosexualité[...]n'est ni un vice, ni un avilissement et on ne saurait la qualifier de maladie.[...]C'est une grande injustice de persécuter l'homosexualité comme un crime et c'est aussi une cruauté."
de plus en ce qui concerne la perversion, je vous conseille de mieux relire 3 de ses écrits abordant l'homosexualité...

Il y a vraiment des choses qui sont insupportables d'entendre encore à nôtre époque, surtout lorsqu'elles sont déformées afin de valoriser un certain discours.

Autant vous dire que je ne puis en aucune sorte cautionner vôtre jugement, car pour moi il s'agit bien d'un jugement de personne (dont vous vous défendez bien-sur...)puisque ne connaissant en rien les fondements de l'homosexualité qui ne sont en rien un choix pour l'être...

de plus vous vous basez sur le fait que la sexualité homosexuelle n'est pas à visée reproductrice, je vous renverrai donc à vôtre propre sexualité ainsi qu'à celle de quasiment tous les êtres humains, qui ont plutôt une sexualité à visée d'acte d'amour ou de plaisir et non forcément reproductrice sinon, il y a bien longtemps que nous aurions un soucis avec le nombre d'enfants mis au monde au cours d'une seule vie... Je suppose donc que vous condamnez quasi la totalité de la population humaine...

nemo a dit…

partie2:
Que les personnes homosexuelles vous dérangent, vous effraient, que vous ne les compreniez pas, je le conçois tout à fait... Que vous les condamniez à rester hors de la vie publique, vous ne le pouvez, en ce sens qu'elles en ont le droit et que de toutes façons elles font déjà parti de cette vie publique sans même souvent que vous le sachiez... Elles s'occupent déjà de vos enfants en milieu scolaire, de vous et de vos proches dans les secteurs médical et social, sans parler que vous les côtoyez au travail, et très certainement aussi parmi vos proches, quoique vous en pensiez...

nemo a dit…

partie3:
Tout comme la terre était considérée comme plate et tous les détracteurs tués sur le champs, après une certaine évolution le fait a été communément admis qu'elle est belle et bien ronde même avant que les premières photos ne le confirment...
l'homosexualité a de tous temps fait partie des civilisations tout comme elle a sa place aussi dans la nature, nous n'avons donc absolument aucun droit de la condamner ou de la juger...
Je vous souhaite donc d'être illuminé de sagesse et d'évoluer, tous comme nos ancêtres l'on fait dans d'autres domaines, afin de pouvoir admettre en tant que fait que l'homosexualité n'a rien d'une perversion.
Et bien que cela ébranle une de vos peurs les plus profondes, vous laisser toucher et découvrir la richesse de l'Autre en général, l'Etranger, Celui que vous ne connaissez pas, Celui qui vous fait peur, car il a tant de choses à vous apporter au lieu d'être enfermé sur vous-mêmes et vos certitudes...

Anonyme a dit…

pfff daccord tu as ton point de vue ok mais d'appuyer cela sur les textes fondamentaux c'est honteux tu dis avoir une pensé libre alors que c'est totalement faux tu as cette pensé tout simplement car tu a lu dans le coran que allah condamnée l'homosexualité n'a tu pas ta propre opinion? je ne pense pas tu a cette opinion car des textes le disent, ouvre ton esprit!!! pourquoi des hommes ne pourraient il pas s'aimer tt comme les femmes laisser les faire leurs vies c'est deja dur pour eux de l'assumer devant leurs familles mais qu'en plus certains on des idées de condamnation ou quoi que se soit est impensable tu peut penser ce que tu veut je suis dacord mais faire un cite pour inciter les autres a y reflechir aussi et a sois disant devoir "proteger nos enfants" c'est nimporte quoi et en ce qu'il s'agit de l'adoption d'enfant cela ne veut pas dire qu'il deviendront homo ce n'est pas contigieux je ne sais pas si tu le sais!!!!

Anonyme a dit…

Salam. Je suis une maman française convertie à l'islam et je lutte chaque jour auprès de mes jeunes pré ados et ados qui regardent la télé!Chaque jour je me transforme en flic pour me battre contre la pornographie que lon voit à travers les pubs, la musique, les films..mais aussi contre l'effet de mode de la "gay attitude" qui est INSUPPORTABLE POUR NOUS PARENTS. Sans parler aussi d'émissions don les ados sont accros maintenant comme "scènes de ménages" ou "on ne demande qu'à en rire" où des comportements érotiques sont présents dans scènes de ménage tout cela sous forme d'humour biensûr! Et parlons aussi de "on ne demande qu'à en rire" avec laurent fouquier où des sketches et des commentaires concernant les prostituées, concernant les homosexuelles, concernant le sexe est enveloppé le tout dans un paquet de comiques et d'humour où tous les PRINCIPES de RESPECT sont anéantis au nom de l'humour. J'appelle ce phénomène d' émissions comme étant de la "porno terro" car ils veulent rééduquer nos enfants à notre place consciemment et inconsciemment CEST HONTEUX. Notre devoir en tant que PARENTS EST DE LE DENNONCER! IL FAUT SE BOUGER ET NE CRAINDRE QUE DIEU. Merci pour votre sublime article.

Oscar Wild a dit…

C'est catastrophique ! Si jamais on les laissait faire, ils rallumeraient des bûchers ! Ou bien alors ils formeraient des milices pour mater !
Le mépris, la haine, l'aveuglement religieux ,etc ... : tout y passe ! Il faudrait que tout le monde soit pareil et marche bien droit pour que ces gens là soient aux nues ! Je suis du reste bien naïf pour employer le conditionnel en parlant de milice : beaucoup de gens sont en danger quand on peut lire de telles "hystéries". Somme toute, il y a et il y aura toujours des petits Hitler à la noix ( mais alors : à la noix)pour décréter que leur vision des choses est sublime et superbe. Je crois que je vais finir par plaindre ces prophètes de l'horreur . La haute Philosophie Spirituelle ? Je plains également Dieu !
Et je vais terminer en rendant un hommage à tous ceux qui, d'une manière où d'une autre, combattent l'obscurantisme et les pseudos Philosophie, Haute et spirituelle, les sentiments grégaires de troupeaux, bref, les Sarah Palin en général !
Quel temps de perdu !

Anonyme a dit…

Les femmes voilées doivent rester elles-aussi hors de la sphère publique alors! Je dénonce et fais passer le lien vers ce "blog" partout où je peux!

Djamazz a dit…

brillantissime plaidoyer pour une juste appréciation d'un phénomène sociétal qui n'aurait jamais dut l’être en fait ... vous avez abordé ici la question sous tout les angles très équilibrés de ce que ne peut se permettre de faire de concessions un musulman ou tout autre être humain doué de raison et de sagesse ... barak Allah wo fek Esprit Libre ... Djamazz

Anonyme a dit…

"Toute opposition, dénonciation ou critique allant à l’encontre de l’homosexualité fait de vous un homophobe déclaré ou en puissance."

Ah oui, un peu comme tous ceux qui critiquent ou dénoncent l'islam sont déclarés islamophobe, tous ceux qui critiquent ou dénoncent l'immigration sont déclarés xénophobes, tous ceux qui dénoncent et critiquent les races étrangères à la leur sont déclarés racistes.
Époque étrange ou l'on appelle les choses par leurs noms, n'est-ce pas?
Les fachos veulent penser et agir comme des fachos mais surtout pas se voir affubler d'une étiquette de fachos. Les étiquettes, c'est à eux de les distribuer aux autres.

Anonyme a dit…

BLOG SCANDALEUX ECRIT PAR UN ARRIERE TOUT DROIT SORTI DU MOYEN AGE.

Anonyme a dit…

Propos scandaleux, digne de pensées extrémistes! Nous sommes dans un pays de droits, et de libertés. Les lois se succèdent afin de permettre aux personnes homosexuelles de vivre comme tout un chacun. Encore heureux! Espérons que notre pays va perdurer dans le droit à la LIBERTE.