Google
 

jeudi 20 septembre 2018

Ô parfum de l’amour


Ô parfum de l’amour, calligraphiée, l’arabe
À la sensualité,  courbes épousées, remarquables
Sublime de l’art, merveille, à l’œil affable
De vers et de proses, à l’éloge d’orient, arable

Ô parfum de l’amour, à charme de femme
Au bonheur poétique, magnifiant, l’essence raffinée
Admirée tant, à effluve envoûtant, que sa beauté,
En chemin, à la croisé de l'esprit, éperdu si affame

Ô parfum de l’amour, rêve d’éveillé
Au pouvoir, confondant, entre ciel et terre
Étreinte à l’offrande, silence brisé,
À la ferveur fusionnelle, si sincère ...

Ô parfum de l’amour, mot de point
Démuni, cœur aveuglé, de sépia nuancée
À la plume, fébrile âme, déroutée
Prise au vent, à l’état pensif, au loin
 
Ô parfum de l’amour, bonheur humé
Sans fin, au chant, des hallelujah
Aux larmes, émoi cœur, lamé
Idylle, de vile passion … Ya Allah !

Ô parfum de l’amour, efflué, malheur intimé
De plaisir, souffle sans répit, Ya Allah loin de Toi
À l’amertume, sans répit, raison de moi
À terre front, pour une foi, à la quête de pitié.

R.A

2 commentaires:

AZZOUZ Rahma a dit…

C est beau l amour de l art écrit par un artiste 😉

Anonyme a dit…

C'est trop magnifique. On sent l'amour que tu portes à l'art!

p.s: Je suis de retour pour dévorer tes beaux écrits.

This is her (Z-V)