Google
 

lundi 10 juin 2019

Aujourd’hui


Aujourd’hui,
J’ai rêvé de ton parfum,
J’ai rêvé de ta douceur,
Sans toi depuis mon puits,
Les yeux loin du cœur, 
Mon âme est défunt.

Aujourd’hui,
J’ai senti ta présence, 
J’ai désiré ton essence,
Sans toi je ne suis depuis, 
Qu’un être sans ombre, 
Fuyant la lumière.

Aujourd’hui, 
Sans toi, je ne suis plus,
Sans toi, je me fuis,
Malgré l’enclume, 
Malgré que je fus, 
Mon esprit a la plume.

Aujourd'hui,
Je n'ai plus de mot,
Sur le rivage de mes maux.
Le céleste de mes vers luit
Tel un souvenir en moi,
Telle une once de toi.   

R.A


2 commentaires:

Hab a dit…

C'est vraiment très beau et on lit bien le manque et la nostalgie.

Amelia a dit…

On ressent le manque, mais aussi l’attirance. Un texte encore une fois à la hauteur de ton talent !