recherche

Google
 

samedi 23 mai 2020

La rose de l'amant : Une dernière fois



Que je sois punie, dit l'amant, non pour être préservé des dangers de ta beauté fatale, mais de ne pas avoir insisté davantage à te dévorer sous le ciel étoilé de notre jardin secret. Depuis ce jour, ô ma douce rose, je suis le fantôme de moi même, je rêve que d'une chose, toucher le velours de ton corps ! Te défeuiller pour embrasser et sentir le parfum de ta chaire une dernière fois !

Je ne demande, dit la rose, rien d'autre que la douleur de prendre un dernier plaisir quand bien même je me sais condamnée par la police des mœurs. Le châtiment que j'en cours de me perdre dans ton corps ne saurait être plus douloureux qu'une seule occasion perdue d'être entre tes mains, près de ce visage qui m'accompagne telle une lune éclairant la nuit ces rêves qui se consume sur les braises de la passion.

Je ne quémande point, dit l'amant, l'apaisement de ma souffrance mais le cœur qu'il me faut pour la surmonter afin de me pardonner de ne pas t'avoir humer et goûter plus longtemps. Que je n'implore point la clémence de la morale, la pitié de l'orgueil des inquisiteurs pas plus avec crainte pour être sauvé, mais que j'aie foi en l'amour, en la patience pour conquérir ma liberté de t'aimer comme une évidence loin de tout poids .

Accorde-moi, dit la rose, de n'être pas ingrat, de t'aimer comme personne du premier regard à aujourd'hui, de te désirer comme jamais et de te sublimer comme un art sans pareil ! Sachant qu'à ton seul regard je bois ma folie : mais promets moi que si je succombe, que l'étreinte de ta main m'enchaîne à jamais malgré mes épines qui ont pu te blesser par amour, par jalousie et par désespoir.

Ne détourne pas tes yeux, dit l'amant, de mon âme déchue, des sombres secrets de mon cœur brisé par mille trahisons . Offre moi la flamme de ton corps que je purifie par ton parfum mon péché d'impatience!

Embrase-moi, dit la rose, une dernière fois que je brille dans ton regard à la lueur de cette lumière jouissive pour emplir mes rayons de souvenirs avant un hiver de solitude.

R.A

1 commentaire:

LayLa a dit…

Une première fois, une dernière fois... Et vous appartenir pour l’éternité 🌹