recherche

Google
 

vendredi 11 septembre 2020

État d’âme

 



Mon inspiration me fait défaut, 

Ces derniers temps en porte à faux, 

Avec moi même, dans la solitude âcre,

Mes larmes ont troublé mon encre, 


Ma douleur lancinante a transformé

Mes émotions en vers imparfaits,  

J’ai fini par composé une prose salée, 

Déversant ma misère rempli de regrets, 


Ligne à après ligne j’ai perdu le rythme, 

Mes alexandrins fardés, sans âme, 

Ma vie a pris les nuances de mes folies,

Laissant mon être sans sourire, sans vie. 

R.A

2 commentaires:

Jahane a dit…

Cher poète,

La poésie de votre âme est un ravissement,
Vous offrez à nos êtres décadents,
Par vos joies, par vos tourments...
Un souffle de vie, un brasier ardent..

La poésie de votre cœur est une caresse,
Vous enchantez un monde plein de bassesses ,
Par vos larmes, par votre infinie tendresse,
Une ode à l’amour, un espoir sans cesse...

Cher poète,

J’ose vous écrire ces quelques vers imparfaits,
Pour vous remercier de votre générosité,
Continuez à nous accordez vos bienfaits,
Même si votre don est assurément immérité...
















Lie Bellule a dit…

Il n'y a pas de poètes sans manque d'inspiration, il n'y a pas de poète sans solitude, il n'y a pas de poète sans souffrance,
Un être inspiré est un être qui vit la vie sous toute ses formes...