Google
 

mercredi 8 août 2018

Misère du quotidien




Vois-tu encore cet étranger ?
Assis là, sur ton chemin du quotidien,

Vois-tu cet être mise au ban ?
 À la dignité coupée de ses liens,

Vois-tu cet inconnu devenu carcan ?  
 Fardeau à ta conscience devenue l’étranger,

Vois-tu ton semblable ?
Si aimable,  

À l’âme froissée par ces ombres ignorantes,
Jour après nuit une condition lancinante,

Abime de son cœur grelottant d'insomnie,
Face à l’humain pétri d’ignominie,

Contre ta vitre aux rideaux levés,
Mur transparent de tes préjugés,

Où vient se briser...
Son rêve si familier,

Ce droit à la dignité !
Vois-tu ? 

R.A

2 commentaires:

Unknown a dit…

😢 la misère est devenue tellement banale, c'est effarant..

Anonyme a dit…

Je vois que ton d'on ne t'a point quitté depuis le temps. Toujours au top machaALLAH.

This is her (Z-V)